Les secours s’organisent autour de Francis Joyon

Depuis le chavirage hier matin de son trimaran géant IDEC au large des côtes américaines, Francis Joyon patiente dans l’inconfort et l’humidité de sa coque retournée. Grâce à son téléphone Irridium, il est tenu heure par heure au courant de la chaîne active de secours qui se met méthodiquement en place afin de le récupérer et de sauver son bateau.

Francis Joyon a, dès hier midi, reçu sur la zone du chavirage la visite d’un « rescue boat » américain, navire de sauvetage en mer, accompagné d’un hélicoptère. Depuis hier soir, c’est un navire des US Coast Guards, le USS « Tiger Shark » qui s’est positionné en « chien de garde » autour de la zone de l’accident et qui restera sur place jusqu’à la fin des opérations.

Le Groupe IDEC et son Président Patrice Lafargue ainsi que Christophe Houdet ont, depuis la France, coordonné les relations entre le CROSS et le MRCC de Boston, tout en activant de nombreux contacts pour trouver les moyens techniques capables de remorquer le trimaran géant vers un port US. Un remorqueur de la société d’armement « Miller Marine Service » basée à Port Jefferson sur Long Island fait route depuis cette nuit vers Francis. Le bateau dans lequel trois plongeurs ont pris place devrait arriver sur zone vers 15 heures (heure française). Le jour sera alors levé aux Etats-Unis, et les opérations de largage du gréement et d’arrimage du bateau pourront s’effectuer dans de bonnes conditions.

Francis Joyon a toute la journée pour réfléchir au port d’arrivée le plus apte à accueillir son trimaran blessé. Il semble très probable que Newport (Rhodes Island), peu éloigné et véritable « Mecque » de la voile US, soit la destination finale de l’opération de remorquage.

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire