L’intoxication par les pesticides en diminution sur les prédateurs de la Loire

 

Les animaux prédateurs de la Loire tels que loutre, balbuzard-pêcheur, anguille et autre poisson-chat seraient aujourd’hui moins menacés d’empoisonnement par les pesticides.
C’est ce que révèle une étude écotoxicologique menée sur l’ensemble du bassin de la Loire .

La-Loire @A.CassimLes contaminants les plus nocifs et fréquemment rencontrés (PCB, pesticides organochlorés et organophosphorés, métaux lourds…) sont de moins en moins employés ou interdits.
Les pesticides les plus récents sont plus rares dans les analyses et les auteurs de l’étude estiment que plus aucune espèce n’est aujourd’hui menacée à court terme par un empoisonnement, ce qui n’était pas le cas il y a vingt ou trente ans.

Source : http://www.campagnesetenvironnement.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire