Lionel Lemonchois récidive et remporte sa deuxième Route du Rhum

La monture n’est pas la même et la victoire est aussi là.

Après son triomphe en 2006 à la barre de Gitana 11, Lionel Lemonchois s’est imposé cette année en catégorie Multi 50 sur Prince de Bretagne.

Les doublés se multiplient sur cette 9ème édition de la Route du Rhum – La Banque Postale .
Il y a eu d’abord Roland Jourdain (Veolia Environnement) auteur du premier doublé en monocoque Imoca dimanche, et Lionel Lemonchois qui a remporté à son tour lundi après-midi la Route du Rhum pour la deuxième fois consécutive.

Dans cette même classe de Multi 50, la progression de Lalou Roucayrol (Région Aquitaine – Port Médoc), Loïc Féquet (Maître Jacques) – remonté ce matin en deuxième position au pointage – et Philippe Laperche (La mer révèle nos sens) se fait dans un flux de nord-est d’une dizaine de nœuds. Ces concurrents, arrivés par trois routes bien différentes, doivent à présent négocier au mieux le contournement de l’île en évitant les zones de molles présentes sous le vent et composer avec la levée des brises.
Leurs arrivées sont prévues au plus tôt en milieu de nuit.
Pour leurs poursuivants, Erwan Leroux (FenétréA-Cardinal) et Erik Nigon (Axa Atout Cœur pour Aides) positionnés au sud-est de l’arc Antillais, l’alizé est toujours présent et irrégulier. De quoi promettre un joli duel entre les deux hommes – distants de seulement 9 petits milles – jusqu’à l’arrivée.

Pour le Ultimes il ne reste plus que 2 bateaux en mer.

En coupant la ligne d’arrivée à 14 heures 10 minutes et  50 secondes ce lundi, Philippe Monnet  le skipper de La Boite à Pizza en a terminé  avec un temps de course de 15 jours 01 heures 08 minutes et 50 secondes, s’adjugeant ainsi la cinquième place.
A un peu plus de 200 milles de la Guadeloupe, Gilles Lamiré (Défi Cancale) entame la dernière ligne droite dans des conditions de vent qui lui laissent espérer une arrivée sur la ligne demain mardi dans la soirée.
60 milles derrière, Servane Escoffier garde le sourire et la bonne humeur qui la caractérisent. La navigatrice est attendue à la barre de Saint-Malo 2015 dans la nuit de mardi à mercredi.
Au plus fin régatier des deux pour terminer dans un duel acharné  la fin de la course des deux marins.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire