Louis Duc sur le Class 40 Carac, mutuelle d’épargne, au départ de The Transat bakerly 2016

Louis DUC

Le skipper de la Carac a pleinement profité de ces quelques jours dans le joli port de Plymouth pour optimiser sa préparation. Louis était pour cela épaulé de Christophe Lebas, son ex co skipper sur la dernière Transat Jacques
Vabre.
Beaucoup d’échanges ont également eu lieu entre les coureurs de la Class40 : futurs concurrents en mer qui se respectent et s’entraident immanquablement à terre.

 

Situation évolutive

Les analyses météo s’accordent sur une entame sportive, mais gérable, avec 20 à 25 nœuds de vent de secteur ouest, pile sur leur route… Ensuite, la situation est évolutive. Explications.

 

Louis Duc, skipper Carac : « L’anticyclone des Açores est très nord en ce moment, les gros centres dépressionnaires sont donc repoussés au-delà de notre trajectoire.
Nous allons devoir composer avec cet anticyclone et de petits systèmes dépressionnaires situés pile sur notre route. La situation est donc assez instable et intéressante au niveau stratégique, car il devrait y avoir de véritables choix à faire dans les contournements (par le nord ou par le sud)  de ces petits systèmes météo. »

 

Il faudra être sur le pont

Cette situation exigeante, complexe, ouverte demandera une attention de tous les instants pour suivre les évolutions météorologiques et en tirer le meilleur. « Nous naviguerons à des allures débridées (un cap un peu écarté de l’axe du vent, ndlr) dans lesquelles mon Class40 est moins à l’aise que les bateaux les plus récents. Il faudra jouer chaque bascule du vent, affiner sans cesse la trajectoire et les réglages… Bref, il faudra être sur le pont, c’est là que ça va se passer », annonce Louis.

 

10 concurrents sont engagés, en Class40, sur The Transat bakerly.
Louis Duc fait partie des 4 à 5 prétendants au podium : la régate océanique s’annonce serrée et passionnante à suivre.

Départ de Plymouth lundi 2 mai à 15h30 heure française pour 16 à 18 jours d’une course non-stop jusqu’à New York.

 

_______________________________________

 

 

The Transat bakerly

3500 milles soit 6500 km en solitaire en Atlantique Nord

14e édition

25 partants

4 catégories : Ultime, Imoca, Multi50, Class40

Départ le 2 mai, arrivées des Class40 prévues du 17 au 19 mai

 

_______________________________________

 

La Carac

Mutuelle d’épargne à taille humaine, la Carac conçoit, gère et distribue des solutions financières qui s’adressent à toutes les personnes soucieuses de performance et d’intégrité dans la gestion de leur patrimoine. La Carac dispose d’un réseau de collaborateurs sur l’ensemble de la France qui conseillent et accompagnent les épargnants. Fière de son histoire, porteuse de valeurs telles que la loyauté, l’engagement, la fiabilité, et la proximité, la Carac se fait un devoir d’être à la hauteur de la confiance que ses adhérents lui accordent. Garante de leur intérêt à la fois collectif et individuel, elle incarne un modèle avisé qui fait de ses adhérents des acteurs à part entière de la gouvernance.

 

Engagement solidaire

La Carac a choisi de mettre son engagement dans la course au large au service des actions solidaires* qu’elle mène au quotidien. Ainsi, à chaque mille parcouru par le Class40 Carac, un euro est reversé aux cinq associations partenaires de la mutuelle : Arc-En-Ciel, L’Association des Paralysés de France, Mécénat Chirurgie Cardiaque, L’ OEuvre des Pupilles Orphelins et Fonds d’Entraide des Sapeurs-Pompiers de France, Solidarités Nouvelles face au Chômage.

 

Pour plus d’informations, consultez le site www.carac.fr et la page Facebook Carac Voile.

 

_______________________________________

 

Programme 2016 Class40 Carac

2 – 17/19 mai The Transat (Plymouth – New York)

28 mai – 11 juin Atlantic Cup (New York – Portland)

2 – 24 juilletQuébec – St Malo (départ le 10 juillet de Québec)

8 – 18 septembreNormandy Channel Race (au départ de Caen)

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire