L’ouverture envisageable d’appel aux sociétés privées de protection contre les pirates

Soucieux de répondre à la demande légitime et impérieuse de leurs équipages d’être protégés
des actes de piraterie lorsque la marine nationale ne peut l’assurer, les armateurs français se
félicitent des propositions des députés Christian MENARD et Jean-Claude VIOLLET en faveur
du recours à des personnels accrédités de protection privée.

Depuis 2008, les armateurs opérant des navires français bénéficient de la protection de la marine
nationale pour prévenir les risques d’attaques pirates. Malgré cela, l’insécurité des membres
d’équipage augmente dans des zones à risques qui elles-mêmes s’étendent chaque jour un peu plus,
tandis que les militaires français sont mobilisés sur de nombreux autres théâtres d’intervention.
Batiments de la Marine Nationale @AC
Armateurs de France est attaché à la primauté du régalien et au soutien efficace de la marine
nationale.
Néanmoins, lorsque les circonstances l’obligent et que la marine nationale refuse la mise à
disposition d’équipes militaires embarquées, les armateurs doivent rechercher une alternative pour
répondre à la demande des équipages d’être
protégés contre les attaques de pirates.
Dès lors, le recours à des personnels de protection privés sérieux doit pouvoir être envisagé dans un cadre juridique clair.
En conséquence, Armateurs de France souhaite que les préconisations du rapport
parlementaire soient suivies d’effet dans les plus brefs délais afin que le pavillon français reste
une garantie de sécurité pour ses équipages.
www.armateursdefrance.com

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire