MOULINS A EAU EN DANGER

Un communiqué de la Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins

L’interprétation tendancieuse de la directive européenne sur l’eau (DCE 2000) par les services de l’État a engendré une circulaire ministérielle. Cette circulaire, par ailleurs financièrement insoutenable, met en péril le troisième patrimmoulin-à-eau-(archives-JM-R)oine de France, les moulins à eau.

Le bouleversement d’un équilibre hydraulique et écologique, en place depuis des siècles, aura des conséquences irréversibles. Les services de l’État n’ont prévu de les étudier qu’ultérieurement, en quelques semaines, sans véritable concertation, et sans tenir compte du potentiel d’énergie renouvelable que ce patrimoine recèle (équivalant à une tranche de centrale nucléaire). De plus, il n’a jamais été démontré scientifiquement que le retour à l’état sauvage des cours d’eau serait le remède pour une meilleure qualité de l’eau.

LE TON MONTE DANS LES VALLÉES

La FFAM (Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins), ses 82 associations, ses 5 000 adhérents, ont lancé une pétition contre cette circulaire du 25 janvier 2010, dite  »Restauration de la continuité écologique des cours d’eau », signée par plus de 18 000 personnes à ce jour.

Pour signer la pétition pour la sauvegarde de ces moulins : http://commanderie.over-blog.com/

http://www.moulinsaeau-41.org/rivieres-deversoirs/

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire