MSC confirme sa commande de 2 paquebots aux Chantiers STX en France

Les deux prochains paquebots géants de MSC Croisières seront construits dans les chantiers STX France à Saint-Nazaire
Cela représente pour le croisiériste un investissement d’1,5 milliard d’euros, avec une option pour deux paquebots supplémentaires.
Cette commande est la plus importante de l’histoire de MSC Croisières, qui a déjà fait construire 12 bateaux dans ces chantiers de constructions navales.
C’est pour MSC, la commande la plus importante auprès des chantiers français. Comme l’a indiqué  Erminio Eschena, directeur général de MSC Croisières pour la France, la Belgique et le Luxembourg, « Les deux paquebots vont représenter 16 millions d’heures de travail pour les chantiers ».

paquebots Photo Alain Cassim

Chaque paquebot un aura une longueur maximale de 315 mètres, pour 43 mètres de large, et pourra accueillir 5.700 passagers et 1.700 membres d’équipage, avec à son bord 2.250 cabines.

Ces bateaux font partie d’une nouvelle génération et sont parmi les plus grands du monde en termes de capacité, et seront les premiers de ce genre construits par un armateur européen, et pourront être accueillis dans tous les ports du monde.
Le premier des deux nouveaux bateaux de MSC Croisières doit être livré au premier semestre 2017 et le suivant au premier semestre 2019, a indiqué M. Eschena.

STX a le vent en poupe
Les chantiers de Saint-Nazaire emploient 2.000 salariés et font travailler environ 4.000 sous-traitants à pleine charge.
En janvier un contrat de 270 millions d’euros a été signé par la compagnie bretonne Brittany Ferries pour la construction d’un des plus grands ferries « écologiques » du monde, au gaz naturel
La SNCM prévoit à son tour de commander quatre ferries à STX France

Royal Caribbean Cruises pourrait en outre passer commande d’un deuxième paquebot de la famille Oasis, dont le premier exemplaire construit par STX France avait coûté un milliard d’euros. Une option avait été posée pour un deuxième et la date limite approche.

MSC quant à lui, affiche de grandes ambitions face au leader européen Costa Croisières, propriété du numéro un mondial, l’américain Carnival.

STX France remporte ces contrats face aux chantiers italien Fincantieri et allemand Meyer Werft
A noter que le tout premier bateau MSC est sorti de Saint-Nazaire en 2002.

L’Etat français, actionnaire de STX France, a joué un rôle important « en accompagnant à la fois la réflexion de Saint-Nazaire sur l’accord de compétitivité, et le montage de la structure financière », a ajouté M. Eschena.
Les chantiers de Saint-Nazaire sont détenus à 66,6% par STX Europe et à 33,3% par l’Etat français.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire