Nabors en deuil après la disparition de son ancien président-directeur général, Eugene Isenberg

HAMILTON, Bermudes, 19 mars 2014 /PRNewswire/ — Nabors Industries Ltd. (NYSE : NBR) a annoncé  la disparition le 16 mars dernier de son ancien président-directeur général, Eugene Isenberg.
M. Isenberg était président du conseil d’administration et PDG de Nabors de 1987 jusqu’à fin 2011.
Durant ses 25 ans de fonction, M. Isenberg a fait grandir Nabors, la tirant de la faillite pour la hisser au seuil de l’indice Standard & Poor’s 500, une société aujourd’hui évaluée à plus de 9 milliards de dollars.

En 1987, Nabors était un foreur basé en Alaska et comptait 320 employés.  Grâce à des acquisitions stratégiques à bon prix et à la croissance interne, la société grandit jusqu’à devenir ce qu’elle est aujourd’hui, une société internationale de service de premier plan qui exerce des activités commerciales dans 25 pays.

En dehors de Nabors, Isenberg a été membre du conseil des gouverneurs de la NASD (association nationale des courtiers), du NASDAQ (système de cotation automatisée de l’association nationale des courtiers en bourse américains) et de l’American Stock Exchange.  Il a également été membre du National Petroleum Council qui conseille le secrétaire d’État américain à l’énergie.

Isenberg faisant souvent le constat que son succès dépassait de loin toutes les espérances qu’il pouvait avoir quand il était jeune homme. Il offrait donc volontiers son soutien à des causes dans lesquelles il croyait, en particulier l’éducation, la médecine et les arts du spectacle. Isenberg était particulièrement attaché à l’éducation, mettant souvent des ressources à disposition de personnes qui n’avaient pas les moyens ou l’accès à une éducation de qualité.  Il a occupé des postes de direction dans de nombreuses organisations éducatives et de bienfaisance.  Il a été président de l’Amherst Foundation de l’université du Massachusetts (UMASS) où il a occupé trois chaires de professeur en sciences de l’environnement, gestion technologique et ingénierie.  L’école Isenberg de gestion à l’UMASS a été ainsi baptisée en reconnaissance de ces contributions et d’autres participations importantes à des installations et à des bourses d’études.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire