Naissance d’une filière d’excellence de course au large

Le lancement d’une filière d’excellence course au large entre la Bretagne et le Crédit Mutuel a eu lieu à Bénodet le 8 avril en présence Jean-Yves Le Drian Président du Conseil régional de Bretagne, et Jean-Pierre Denis, Président du Crédit Mutuel Arkéa et du Crédit Mutuel de Bretagne.
Présidents :J-P DENIS et J-Y-LE DRIAN @A.CourcouxImpliquées dans la course au large et la voile de haut niveau depuis plusieurs années, les deux entités ont décidé de construire un projet commun basé sur l’innovation, l’exigence et l’ambition.
Au programme  trois dispositifs qui constituent la Filière d’excellence de course au large Bretagne – Crédit Mutuel :
Détecter de nouveaux talents, assurer une formation complémentaire à des skippers, futures chefs de projets, qui visent l’excellence, faire rayonner la filière nautique bretonne au plan international et accroître l’attractivité du territoire breton dans la filière course au large.

Cette filière trouve son origine dans le Challenge Espoir, initié en 1993 par le Pôle Finistère Course au Large.

Le lancement d’un « skipper Espoir » sur le circuit Figaro Bénéteau : Bretagne – Crédit Mutuel Espoir (ex Espoir Région Bretagne) permet au skipper de trouver ses marques pendant deux ans, de se faire un nom sur le circuit Figaro.

Bapteme filiere BRETAGNE - CREDIT MUTUEL @A. CourcouxAutre objectif :  L’ouverture à un projet plus complexe, en équipage, pour un skipper confirmé : Bretagne – Crédit Mutuel Elite .
Ce Programme Élite en M34 sur le Tour de France à la Voile va permettre de redynamiser la filière équipage à l’heure du retour d’un équipage français sur la Volvo Ocean Race, et de l’engagement de plusieurs équipes sur le circuit des MOD 70.

Le Pôle Finistère Course au Large, une référence.

Créé en 1990, le Pôle Finistère Course au Large devient un passage prseque obligé pour les navigateurs.
Soutenu dès son origine par le Conseil général du Finistère, ce Centre National d’Excellence français, Observateur averti des besoins de la filière de haut niveau,est particulièrement investi dans le déroulement de ces projets.

Anthony Marchand, Skipper de Bretagne – Crédit Mutuel Espoir :
« J’ai deux objectifs essentiels cette année. Le premier, sur cette Transat Bénodet – Martinique, est de profiter sans retenue de l’aventure ! C’est ma première traversée en solitaire. J’espère surtout arriver de l’autre côté même si le compétiteur qui sommeille en moi fera le maximum pour le classement final … Le deuxième, évidemment, c’est la Solitaire du Figaro, un grand défi que nous sommes là pour relever. »

Les skippers Rouxel-Troussel-Marchand @A.Courcoux
Nicolas Troussel, Skipper du M34 Bretagne – Crédit Mutuel Elite : « Nous serons quatorze sur le projet du Tour de France à la Voile. C’est un changement radical, une nouvelle monture, un nouveau projet et surtout de nouveaux objectifs. »

Pour en savoir plus

http://www.cmb-voile.fr http
http://www.espoirregionbretagne.fr

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire