Nappe de pétrole en mer du Nord au large de l’Ecosse

La marée noire aux abords de l’Ecosse toujours active

Depuis plusieurs jours, une fuite de pétrole s’échappe d’un oléoduc – du géant pétrolier Shell –  reliant la plate-forme Gannet-Alpha à un puits d’extraction.
plate-forme pétrolière
L’alerte a été donnée par la compagnie qui a constaté l’extension d’une nappe de pétrole peu éloignée de la plate-forme pétrolière.
Un sous-marin a aussi tôt été envoyé pour constater le point de fuite, tandis que le géant pétrolier anglo-néerlandais fermait immédiatement le puits concerné afin de faire baisser la pression et de limiter ainsi la fuite.

La  nappe de pétrole qui avait atteint ce WE  plus de 31 kilomètres de long, et qui continue de s’étendre, est située à 180 km de la ville écossaise d’Aberdeen.
D’importants moyens sont en place pour tenter de réduire son impact.

Les ONG environnementales s’inquiètent. Greenpeace déplore notamment le manque  d’informations.
On ne sait pas pour l’instant quelle quantité a pu s’échapper.
Selon les autorités écossaises, en contact étroit avec Shell, environ 100 tonnes de pétrole, soit l’équivalent de 750 barils, se seraient déjà écoulées en mer.
En 2010 dans le golfe du Mexique, ce sont  plus de 5 millions de barils qui auraient provoqué cette marée noire au  large des côtes américaines.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire