Non à la privatisation de l’accès à la mer !

Relai d’un communiqué de presse de Nicolas DUPONT-AIGNAN

Non à la privatisation de l’accès à la mer !

N.Dupont Aignan photo« Face au désastre annoncé des élections départementales, le PS ne sait manifestement plus où donner de la tête pour tenter de sauver les quelques meubles qui lui restent, aussi bancals soient-ils.

Ainsi en va-t-il de l’absurde taxe pour le mouillage des navires de plaisance dans les aires côtières protégées, votée cette nuit en catimini, visiblement pour complaire à quelques élus de Corse radicaux-socialistes.

Cette parfaite idiotie, en menaçant de privatiser l’accès à la mer sur près de 88 000 km² (soit 50% des eaux corses et 25% des eaux hexagonales), risque de porter un coup très dur au tourisme littoral, qui n’en a vraiment pas besoin, sans même parler de la construction navale de plaisance tricolore, l’un des secteurs encore dynamique de notre économie. Quant à l’hypothèse évoquée par la Ministre de limiter le plus possible l’espace concerné à la Corse, comment ne pas voir y voir une nouvelle courbette à l’autonomisme insulaire de quelques-uns ainsi qu’une rupture en puissance du principe d’égalité ?

La gauche au pouvoir n’a-t-elle vraiment rien de mieux à faire ?

Au lieu d’inventer de nouvelles taxes locales sans queue ni tête, le Parti socialiste ferait mieux d’arrêter d’étrangler les collectivités locales auxquelles il réclame des restrictions budgétaires parfaitement irréalistes, qui plus est abusives après le nouveau délai accordé par Bruxelles à la France pour atteindre les sacro-saints 3% de déficit. »

 

Nicolas DUPONT-AIGNAN
Député de l’Essonne
Président de Debout la France

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire