Partira ou partira pas ? après la fête la grande décision

A la veille de cette 10ème édition de la Transat Jacques Vabre, les visiteurs sont venus nombreux admirer ces 36 bateaux et rencontrer ces équipages qui vont traverser l’Atlantique et pointer leurs étraves vers Puerto Limon au Costa Rica.
D.Douillet, Ministre de la jeunesse et des Sports  @A.Cassim
Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, David Douillet, monument du judoka français, médaillé olympique,  est venu saluer ces valeureux marins, rassemblés dans le bassin Vatine et et a baptisé, Partouche, en compagnie d’Ari Sebag, en cassant à son tour la traditionnelle bouteille de champagne du class40 de Christophe Coatnoan et Etienne Laforgue.
Si la fête est à terre, la grande question est posée : partira ou ne partira pas ?

Tous les navigateurs en partance, ont l’esprit occupé par cette météo qui s’annonce très difficile . Les prévisions actuelles prévoit en effet une tempête de plus en plus active sur toute la façade atlantique nord est dans la journée de mercredi. Les fichiers prévoient 45 nœuds, avec des rafales à 55. Mer déchaînée, creux de 10 mètres : ce n’est pas tant le vent que l’état de la mer qui inquiète.

La direction de course, menée par l’expérimenté Jean Maurel, doit faire face à un terrible dilemme : Que faire ? Reporter le départ de la course ? La maintenir en espérant que les concurrents prennent leurs responsabilités ? La course au large demande l’engagement ; la mer elle impose la prudence.
Les téméraires mi- têtes brulées, veulent partir coûte que coûte, d’autres plus réfléchis, demandent le report du départ, tout au moins pour les class40.

Si l’évènement a lieu il devrait se dérouler, pour cette journée de dimanche, dans des conditions idéales (vent de 10 nœuds), pour nous gratifier d’un spectacle magnifique sur l’eau.

A suivre sur : http://www.transatjacquesvabre.com/

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire