Pas de cadeau sur la route des figaristes de l’AG2R La Mondiale

Cette première partie de la 11e Transat AG2R LA MONDIALE sera l’une des plus difficiles de ces dernières éditions.
Rien ne semble épargner les 16 équipages, coups de vent répétitifs, mer difficile et désordonnée, vent très instable et capricieux en force et en direction, bref un casse-tête dont Nacarat semble avoir trouvé les clés.
Premier au classement général, Erwan Tabarly et Eric Péron n’auront pourtant pas la tâche facile dans les prochaines heures et la route jusqu’à la marque de parcours à La Palma aux Canaries leur réserve très certainement encore quelques surprises.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire