Pêche à la légine : démission du SARPC de l’ARIPA

L’exclusion des pêcheurs artisans du système des aides européennes : c’est le signal majeur qui a motivé la démission du Syndicat des Armements Réunionnais de Palangriers Congélateurs (SARPC) de l’Association Réunionnaise Interprofessionnelle de la Pêche et de l’Aquaculture (ARIPA).
Par cet acte de démission, le SARPC dénonce une structure et un système qui sèment la discorde et dont la légitimité et la représentativité ont été perdues.

L’ARIPA a été détournée de son objectif d’œuvrer pour l’intérêt commun.
Les pêcheurs artisans sont toujours plus nombreux à dénoncer leur exclusion du système des aides européennes qui leur avait été promis par l’ARIPA qui en assure la gestion. Un audit avait été diligenté par l’Administration pour répondre à ces inquiétudes qui n’est toujours pas rendu public.
Le SARPC ne peut plus soutenir un organisme en qui il n’a plus confiance et qui risque de mettre en péril l’ensemble de la filière pêche réunionnaise.

Membre de l’ARIPA depuis de nombreuses années, le SARPC avait adhéré à cette structure interprofessionnelle pour apporter son soutien à la structuration de la filière pêche réunionnaise dans un esprit de synergie et de rassemblement des différentes familles de ce secteur.

Dans ce souci responsable de structuration collectif de la filière le SARPC apportera son soutien à toute démarche légitimement menée pour œuvrer dans l’intérêt commun des artisans pêcheurs dans cette situation de crise.

Fin d’un soutien à la pêche réunionnaise !!!!!

Le Port le 5 octobre 17

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire