Puma Ocean Racing Powered By Berg remporte l’étape 5 Auckland-Itajai de la VOR

 Victoire de Puma Ocean Racing Powered By Berg  au terme de cette 5ème étape de la Volvo Ocean Race 2012.

PUMA-Ocean-Racing@Amory-Ros
Moins de 15 minutes plus tard c’est au tour de Telefonica de franchir cette ligne d’arrivée.

Deux arrivées serrées après 6 700 milles de course.
Temps pour le 1er entre Auckland-Itajai : 19 jours, 18 h, 09 mn 50s, 12 mn 38s  de plus pour le deuxième.
Le démâtage de Groupama 4 lui aura valu la 1ère place !

C’est en tous cas un superbe victoire à l’arrachée pour les américains de Puma ! Ken Read et ses hommes empochent 30 points et cumulent désormais 113 points au général provisoire.
Telefonica qui a franchi la ligne en 2ème position, avec seulement 12mn et 38s de retard sur les Américians de Puma empoche 25 points et conforte sa domination au classement général provisoire avec 147 points.

Enfin, une victoire d’étape. Et quelle étape, celle du Horn, la plus longue de cette édition avec 6700 milles. Celle qui a mis KO plusieurs concurrents pour cette étape, Team Sanya puis Abu Dhabi (abandons), CAMPER puis Groupama 4 (suspensions).

Enfin, une victoire pour l’équipage de Read. Il a souvent frôlé le succès alors que quatre équipes se sont imposés sur les neuf manches précédentes : Telefónica (trois victoires d’étapes et deux victoires de course In-Port), Groupama sailing team (une victoire d’étape), CAMPER (une victoire de course In-Port) et Abu DhabOcean Racing (deux victoires de course In-Port).

Une belle revanche pour ces Américains, favoris de l’épreuve, qui avaient démâté le 21 novembre dernier au cours de la première étape entre Alicante et Le Cap. Une fortune de mer qui les avait contraints à l’abandon (zéro point acquis sur l’étape) et à mettre le cap sur l’île Tristan da Cunha pour y charger le bateau sur un cargo avant de rejoindre l’Afrique du Sud où l’attendait un nouveau mât.

Après 6700 milles de course entre Auckland et Itajaí, PUMA enlève donc cette étape avec seulement quelques longueurs d’avance sur Telefónica. Les Espagnols sont revenus de manière incroyable, en six jours, après un pit-stop de 17 heures au sud de l’Argentine pour réparer son étrave endommagée.

Deuxièmes, à 12mn 38s, les Espagnols prennent 25 points. Désormais crédités de 147 points, ils confirment leurs ambitions sur la victoire finale de cette 11ème édition. Une ambition que Groupama 4 commençait à menacer jusqu’à mercredi dernier, lors de son démâtage.

Avec encore neuf manches à disputer avant le terme de la course à Galway, en Irlande, le 7 juillet prochain, quatre étapes et cinq courses In-Port, la moitié des points reste à prendre.
A mi-parcours, la course reste donc encore totalement ouverte.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire