Renaissance d’un combiné historique entre le Sultanat d’Oman et Zanzibar

Grâce à l’ouverture récente par Oman Air  de vols directs entre le Sultanat d’Oman et l’île de Zanzibar, ces deux destinations de l’océan Indien aussi mystérieuses qu’envoûtantes peuvent désormais se combiner…

« L’Office de tourisme du Sultanat d’Oman se réjouit de voir enfin se concrétiser cette possibilité pour les voyageurs de coupler la découverte du Sultanat d’Oman avec celle de l’île de Zanzibar. Ce combiné est non seulement complémentaire d’un point de vue touristique mais il est surtout légitime historiquement »,
se félicite Mme Rania Khodr, directrice de l’Office de Tourisme du Sultanat d’Oman en France, en Suisse romande et en Italie.
Oman @A.Cassim« La richesse de l’histoire de notre pays et les témoignages culturels des liens très anciens qu’Oman a tissé avec l’Inde et l’Afrique orientale sont une motivation importante des visiteurs qui se rendent à Oman. Bien que le Sultanat soit une destination à part entière, nous sommes convaincus que cette possibilité d’extension à la fois culturelle et balnéaire sera, pour les professionnels tour-opérateurs et agents de voyages, un argument supplémentaire pour promouvoir Oman auprès d’une clientèle en quête d’inédit. Nous avons déjà reçu un accueil très positif de certains des 90 tour-opérateurs qui nous programment. Cette nouveauté vient par ailleurs enrichir l’offre de combiné que nous avons naturellement développé avec Dubaï.»

Oman Air, la compagnie nationale du Sultanat d’Oman, propose trois vols non-stop hebdomadaires entre Mascate, la capitale omanaise et l’île de Zanzibar en Tanzanie.

 Oman et Zanzibar : une histoire commune…toujours visible aujourd’hui

Le Sultanat d’Oman a été le seul empire colonial du Moyen Orient, possédant des comptoirs sur la côte Est africaine notamment à Zanzibar.
En 1668, les Omanais débarquèrent en boutre à Zanzibar mettant fin à 150 ans de domination portugaise sur la petite île.
Le sultan Sayyid Saïd, séduit par l’exubérance de la nature zanzibarite et par la prospérité qui y régnait, décida de transférer sa capitale et y resta jusqu’à sa mort.
Il lança la culture des clous de girofle et Zanzibar connut alors un essor économique sans précédent.
Oman Une des portes de la Grande Mosquée  @A.Cassim

De nos jours, les influences omanaises sont présentes partout dans l’île.
Les lourdes portes sculptées, importées à grands frais d’Oman vers Zanzibar, sont un autre témoin de ce passé commun.
Les anciens Arabes considéraient la porte comme l’élément primordial de la maison : c’était à la fois le premier objet fabriqué et le dernier à être posé !
La ville de Stone Town, classée sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, en conserve aujourd’hui de très beaux exemples dans les demeures faites de corail et de mortier.

Dès cet hiver, plusieurs voyagistes français intègreront cette nouvelle offre dans leur programmation. Office du Tourisme du Sultanat d’Oman www.omantourisme.com

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire