Reprise des chantiers Couach

Pour la seconde fois, les chantiers de yachts de luxe Couach, basés à Gujan-Mestra en Gironde, sont sauvés in extrémiste de la faillite.
Alors que le futur de cette société centenaire spécialisée dans les unités de 20 m à 50 m et de ses 330 salariés était en suspend depuis des mois, deux industriels, Christian Chevalier et Florent Battistella viennent de reprendre la totalité du capital de Couach.
couach photo www.annonces-marine.comL’offre française à travers la société Nepteam a été préférée à une offre chinoise faite par le groupe Weichai. Elle prévoit le maintient du personnel en Gironde et des investissements de l’ordre de 25 à 30 millions d’euros dans le secteur de la maintenance.
Nepteam souhaite développer un site d’entretien dans la base de l’aéronavale de Saint Mandrier (Var).
La situation financière délicate de la société malgré un chiffre d’affaires de près de 50 millions cette année a été aggravée par l’assassinat, non élucidé, de Fabrice Vial, le PDG qui avait repris, en 2009, les chantiers, alors en redressement judiciaire.
Ces chantiers sont aussi des spécialistes reconnus dans la conception de patrouilleurs et vedettes de surveillance en matériaux composites sous la marque Plascoa.
Les nouveaux repreneurs dirigeaient le groupe de construction de moteurs électriques Converteam qu’ils ont revendus à General Electric.

Patricia-M. Colmant pour Seableue

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire