Résultats en demi-teinte pour Bénéteau

Pour son premier semestre 2011-2012 démarrant en septembre, Groupe Bénéteau affiche des
résultats en demi-teinte avec une baisse du chiffre d’affaires de 6,3% à 289 millions d’euros du
fait d’un net ralentissement de ses ventes de bateaux par rapport à la période correspondante
de l’exercice précédent. Ceux-ci se sont élevés à 189,8 millions d’euros contre 214,9 millions l’an
dernier, soit une contraction de 11,7% malgré une bonne fréquentation des salons d’hiver en Europe.
Le vendéen reconnait un réel attentisme de cette clientèle. En revanche, il place ses espoirs de
soutien de l’activité sur les marchés Barracuda  Bénéteauhors zone euro et notamment Outre-Atlantique « en témoigne le,bon comportement du salon de Miami » note le leader européen de la plaisance. Et de souligner la
bonne tenue du marché américain des bateaux à moteur, un créneau sur lequel le Français a fait de
gros effort en proposant de nouvelles gammes très performantes. Mais aussi au Brésil où le salon de Rio de Janeiro, le mois prochain devrait être un bon indicateur.
La nouvelle gamme de grands yachts à moteur pourrait séduire les nouveaux riches brésiliens.

Le marché asiatique est aussi source d’espoir de développement pour Bénéteau qui s’est investit
notamment en Chine depuis quelques années.

Les salons de l’île d’Hainan et de Shanghai, en avril donneront eux aussi des indications sur les perspectives de marché.
Néanmoins, même si le leader mondial de la voile affiche de meilleures performances que l’ensemble du secteur nautique français, il reste en net retrait par rapport à ses meilleurs résultats d’avant la crise.
En revanche, son choix de diversification dans l’habitat est conforté par une poursuite de la croissance avec un chiffre d’affairesde 99,2 millions d’euros soir une hausse de 6,2 % sur l’année précédente.

Patricia-M. Colmant pour seableue

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire