Route du Rhum, au deuxième jour après un départ éblouissant

Les 85 concurrents de La Route du Rhum – La Banque Postale ont pris dimanche 31 octobre un très beau départ à la Pointe du Grouin.

Depart-RR-GroupamaAprès un run impressionnant, Groupama, mené par son skipper Franck Cammas, a viré le premier la bouée de dégagement toute proche de la côte au Cap Fréhel sous les yeux admiratifs de milliers de spectateurs.

Il a été suivi par toute la flotte des 5 classes de cette course qui en ce moment s’éparpille en Atlantique.

Groupama plonge plein sud à vive allure et se situe au sud du Portugal, il est suivi par un Thomas Coville sur Sodebo très accrocheur qui lui même se fait courser sur une route différente par Sydney Gavignet sur Oman Air Majan. Dans leur tableau arrière et très proches Francis Joyon sur Idec et Yann Guichard sur Gitana 11.

Du côté des 60pieds , on assiste à une belle bagarre entre ces « cadors » de la voile, Armel Le Cleac’h sur Brit’Air se trouvant en ce moment en pôle position, 6 milles plus loin Véolia Environnement mené par Roland Jourdain, et une 3ème belle position pour le bizut Christopher Pratt sur DCNS.

Royal, Prince de Bretagne, skippé par Lionel Lemonchois le précédent vainqueur et recordman de cette Route du Rhum, mène la danse. Son poursuivant direct le double vainqueur de la RR dans la classe des 50 pieds Franck-Yves Escoffier sur son tout nouveau Crêpes Whaou, et à surveiller de près le tenace Yves Leblévec sur Actual, et l’accrocheur Lalou Roucayrol sur son multi 50, construit de ses mains, Région Aquitaine-Port Médoc.

En class40, le fascinant Bernard Stamm et son Cheminées Poujoulat qui est passé du 60 pieds à ce voilier plus petit (un peu plus de 12m), le sien étant toujours à l’Ile de la Réunion après ses problèmes dans le dernier Vendée Globe. Il est suivi du jeune Thomas Ruyan qui marque des points sur Courrier Dunkerque.

Dans la class Rhum Andrea Muro sur Vento di Sardegna est en avance sur Destination Calais de Pierre-Yves Chatelain, et en 3ème position Luc Coquelin le guadeloupéen d’adoption qui a ramené son bateau Le Rire Médecin des Antilles et qui retourne en course vers son sweet home.

En flash Info :

Bertrand Quentin dans la catégorie Ultime sur Côtes d’Or II a été hélitreuillé.
Un décision prise par Jean Maurel le directeur de la course et le docteur de la course Jan-Yves Chauve suite à la trop grande fatigue du skipper qui a déjà eu quelques soucis cardiaques.

Propos de Jean Maurel :

« J’ai pris contact avec le MRCC du Cap Gris Nez en charge de la coordination de tous les sauvetages pour la course, pour les informer du problème à bord de Côte d’or II et du déclenchement de la balise de détresse. Simultanément, le Docteur Chauve prenait contact avec le CCMM (Centre de consultation maritime médicalisée) de Toulouse, centre médical spécialisé pour l’assistance de tous les navires en mer, pour envoyer le dossier médical de Bertrand Quentin afin d’avoir un 2ème diagnostic. »*
« Le CCMM ayant confirmé le diagnostic du docteur Chauve, j’ai demandé au MRCC du Cap Gris Nez de prendre contact avec le MRCC de Madrid, afin de déclencher le plus rapidement possible la récupération du skipper. A 10h20, l’hélicoptère décollait d’Espagne pour aller sur la dernière position connue. Arrivé sur Zone et compte tenu des mauvaises conditions de visibilité, nous avons avec René Boulaire affiné la position et demandé à Bertrand Quentin d’envoyer des infos sur le canal 16 (Canal de détresse) pour faciliter le repérage du trimaran. »*

« Bertrand a été hélitreuillé à 11h40 minutes. Il est actuellement à hôpital de Burela en Espagne.

Son trimaran qui est l’ex Côtes d’Or d’Eric Tabarly  sera remorqué jusqu’à Lorient.

http://routedurhum-labanquepostale.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire