Sa majesté Altaïr franchit en vainqueur la ligne d’arrivée à la Fort de France

A 13 heures 23 minutes et 53 secondes (heure martiniquaise), Altair, majestueuse goélette de 1931, a franchi en vainqueur (en temps réel) la ligne d’arrivée de la Panerai Transat Classique 2015, dans la baie de Fort-de-France.

PANERAI TRANSAT ALTAIR EQUIPAGE  GGE_3031-9423d9d4

Pour être à la hauteur de cet événement, la météo a offert un magnifique spectacle et, depuis le rocher du Diamant, au Sud de l’île, l’équipage d’Altair a offert un show pour faire éclater son talent de manœuvrier : empannages, envoi du flèche, envoi du gollywobbler, affalages en série et plusieurs virements de bord pour rejoindre la ligne. La joie de l’équipage emmené par son capitaine Stephane Benfield était irradiante, et Joe Pytka et ses deux filles Sasha et Ariel partageaient cette allégresse.
Un moment inoubliable pour eux tous après une course transatlantique menée tambour battant en un peu plus de 13 jours et 3 heures pour 2800 milles.

Neuf équipages sont encore en mer, bien décidés à venir contester la suprématie d’Altair en temps compensé. 

Tant que le dernier bateau n’a pas franchi la ligne, tout reste possible.

 Amazon devrait être le prochain à franchir la ligne d’arrivée à Fort-de-France, peut-être mercredi dans la soirée, selon les caprices d’Eole.
Sur Argyll, l’équipage se donne à fond, grignotant milles après milles : des efforts récompensés, avec un gain d’une place au classement réel, au détriment d’Adventuress.
Tous les poursuivants, de Faïaoahé à Desiderata, en passant par Corto, Gweneven,The Blue Peter et Vagabundo II ont la manivelle de winch entre les dents.
Après plus de 13 jours de mer, les marins sont affûtés comme jamais et les bateaux menés avec précision et dextérité. Lorsque le podium se joue à la minute, le moindre relâchement est synonyme de rétrogradation. Hors de question pour les voiliers encore en course.

Plus d’infos sur : http://www.paneraitransatclassique.com/

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire