Sidney Gavignet s’impose sur la première étape du EFG Sailing Arabia – The Tour 2014

Mené par le skipper français Sidney Gavignet, l’équipage d’EFG Bank (Monaco), qui compte parmi ses rangs deux marins omanais, a coupé la ligne d’arrivée à Doha à 18h59 mardi soir en grand vainqueur, avec tout juste 25 petites secondes avant Messe Frankfurt Sailing Team.
Marcel Herrera, skipper de Messe Frankfurt Sailing Team a montré à quel point il était important d’être régulier sur un événement de ce niveau. Son équipage, composé de marins britanniques dont l’âge moyen est de 26 ans, s’est entraîné à Portsmouth pendant de long mois. Leur superbe seconde place sur la première étape de la course reflète bien tout le travail fait en amont par l’équipage.

Gaviney sattbahqatar

Les résultats d’EFG Bank (Monaco) et de Messe Frankfurt Sailing Team sont encore plus impressionnants si on considère le fait que les deux équipages ont navigué très près des côtés, essayant de contenir le courant de marée. Rappelons également qu’EFG Bank (Monaco) a eu un problème de foc sur la ligne de départ et a donc été le dernier à s’élancer de Manama.

Comme l’a expliqué Sydney Gavignet à son arrivée :

 » Je pense que la vitesse du bateau est la clef de notre victoire aujourd’hui. Après notre problème de foc, nous avons du revenir sur toute la flotte, et avons réussi à doubler les leaders. Mais ils ont réussi à rester au contact en utilisant la vitesse de notre bateau comme référence. Ca n’a pas été facile de nous débarrasser d’eux « .

Pour Marcel Herrera, skipper de Messe Frankfurt Sailing Team, cette étape a été difficile mais le travail a payé.
Il nous dit :  » Je pense que l’expérience de Sidney Gavignet a fait la différence aujourd’hui. Il a vécu beaucoup de situations comme celle là par le passé, donc il savait comment la gérer. Nous manquions un peu d’expérience, donc il a réussi à prendre l’avantage et à nous montrer comment bien faire les choses »

Troisième a couper la ligne d’arrivée, Team Delf Challenge – TU Delft, skippé par Kay Heemskerk, a montré son gros potentiel dès le départ de Manama. Leader à la première bouée, le team estudiantin s’est bien battu jusqu’au bout. « Nous avons pris un bon départ et sommes restés au contact jusqu’à la fin. La leçon la plus importante que nous ayons apprise aujourd’hui est qu’il faut rester concentré tout le temps. C’est quelque chose que nous garderons à l’esprit lors de la prochaine étape », a commenté Kay Heemskerk à l’issue de la première étape.

La flotte est basée pour deux jours à The Pearl, la prestigieuse marina située juste à l’extérieur de la West Bay de Doha, ce qui laisse l’opportunité à tous de profiter de cette destination spectaculaire.

L’Américaine Katie Pettibone, 4e à la barre d’Al-Thuraya Bank Muscat, a déclaré que même si elle est déjà venue à Doha par la mer par le passé, l’arrivée dans la ville est toujours aussi impressionnante. « La navigation était intense aujourd’hui, et notre approche de Doha toujours aussi fascinante. C’était vraiment très appréciable de naviguer à la lumière du jour pour un fois, parce les deux dernières années, nous étions arrivés dans le noir ».

L’arrivée du SATT au Qatar, qui coïncide avec les célébrations du National Sports Day qatari ne pouvait pas mieux tomber. En effet, ce jour férié annuel a été initié en 2012 pour promouvoir un style de ville plus sain auprès de la population. La voile étant l’un des sports se développant le plus rapidement dans la région, cette course est une occasion en or pour la ville d’adopter ce sport. La population locale va pouvoir profiter de ce jour férié pour venir admirer la flotte qui s’affronte aujourd’hui au large de West Bay pour sa première course in-port.

La quatrième édition de cet événement unique, initié par Oman Sail, se dispute du 9 au 24 février et propose 15 jours de navigation intense alliant courses in-port et étapes au large afin de tester les compétences des meilleurs marins locaux et internationaux qui y participent.

La course de 760 milles nautiques traverse quatre pays du Bahreïn à Oman, et fait escale dans huit marinas prestigieuses qui accueillent les bateaux tout au long du parcours.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire