« Tara Océans, Chroniques d’une expédition scientifique », un bel ouvrage à ne pas manquer !

De septembre 2009 à mars 2012, chercheurs, océanographes et marins se sont relayés à bord de Tara, ce bateau unique au monde, dans le cadre de l’expédition Tara Océans.

Tara © F.Latreille

Le but, très ambitieux, consistait à réaliser la première étude à l’échelle planétaire des récifs coralliens et du plancton marin – cette branche du vivant minuscule comprenant aussi bien des virus et des bactéries que de plus gros organismes comme les méduses.
Ces organismes marins absorbent 50 % du CO2 terrestre et sont également considérés comme “le poumon de notre planète”. Or, la population planctonique peut très rapidement être affectée par les variations climatiques. Elle peut alors, à son tour, influencer le climat en modifiant l’absorption du carbone.
L’étudier, c’est donc prendre le pouls de notre Terre.

Tara Ocean , la couverture du livre

À cette fin, Tara a prélevé vingt-sept mille échantillons, collectés non pas dans l’esprit d’étudier les propriétés d’un royaume ou d’une espèce en particulier, mais dans celui de comprendre l’ensemble du système écologique de nos océans.
Le livre s’inscrit dans la démarche de pédagogie que la communauté scientifique internationale et Tara Expéditions ont mis en place lors de l’expédition Tara Oceans.
Tentant d’abandonner l’approche anxiogène qui consiste à alarmer les collectivités et les individualités au sujet de l’environnement, cette aventure montre comment nous devrons nous adapter, faire preuve de sagesse, de solidarité et mobiliser nos ressources pour canaliser les changements à venir. Pour cela, il nous faut mieux connaître le monde qui nous entoure et c’est un panorama inconnu du plancton que Tara Oceans nous dévoile.

Dans la lignée des premières grandes expéditions océanographiques du XIXe siècle, la goélette a exploré la biodiversité marine, combinant un grand nombre de méthodes développées depuis l’aventure mondiale fondatrice du Challenger en 1872.
Au fil de la progression du voilier sondant la vie océanique, l’ouvrage nous montre comment la volonté de quelques individus a permis de dépasser les barrières du fonctionnement traditionnel

Tara et Bongos doubles ©S.Bolletdes expéditions scientifiques, pour aboutir à une démarche novatrice.

Pendant ce tour du monde exceptionnel, deux cents personnes, aux spécialités, cultures et langues différentes, se sont relayées sur la goélette Tara.

Ils ont fait escale dans les ports mythiques de trente pays différents, sont allés à la rencontre de leurs populations et de leurs cultures ; dans des conditions météorologiques parfois difficiles, ils ont vécu des moments inouïs, qu’ils relatent au fil de leurs expériences et du journal de bord de l’expédition.
Organisme marin ©M Omerstad Kahikai Tara Oceans Les membres de l’expédition ont découvert un monde mystérieux et pourtant indispensable à la vie sur Terre. Ils ont réalisé une véritable plongée dans l’inconnu et nous livrent en images la beauté et la diversité du monde planctonique.
Les auteurs de ce remarquable ouvrage paru aux éditions Actes Sud :   

Éric Karsenti a obtenu un doctorat en immunologie et biologie cellulaire à l’institut Pasteur de Paris en 1979. Scientifique senior au Laboratoire Européen de Biologie Moléculaire, il est à l’origine de l’expédition. Il est le codirecteur de Tara Oceans avec Étienne Bourgois et coordonne le consortium scientifique qui établit les protocoles et le projet d’analyse des échantillons et données de cette expédition.

Dino Di Méo est né en Italie en 1952. En 1987, il est engagé à la rédaction de Libération. Il suit les expéditions de Tara depuis près de dix ans.

Dino Di Méo sera présent l’après-midi des samedis 17 novembre, 15 décembre et 19 janvier pour des séances de dédicaces du livre.
Lieu : Site de l’exposition TARA EXPÉDITIONS, À LA DÉCOUVERTE D’UN NOUVEAU MONDE : L’OCÉAN (Pont Alexandre III, à Paris).

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire