Terre en vue pour le premier de la Transat 6,50

Dernière ligne droite pour David Raison. Dernier tronçon d’un parcours contrasté et haut en couleur depuis les rivages de Charente-Maritime délaissés voici plus d’un mois.
Le skipper du Proto que l’on doit qualifier de « révolutionnaire « TeamWork Evolution », N° 747, aborde la pointe du Brésil et les premières terres depuis les îles du Cap Vert, ayant paré Fernando da Noronha hors de portée de vue.

Rémi Fermin, constructeur de son Proto 741 – Boréal a démâté cette nuit. C’est le voilier accompagnateur Pen Ar Clos qui a pu recueillir son témoignage. Rémi a été capable de regréer seul 9 mètres de mât. A 1029 milles de l’arrivée, il poursuit sans assistance et sous ce gréement de fortune sa route. Il était « flashé » à la mi journée à près de … 6 nœuds.

Infos du 27 octobre

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire