TJV : Le Souffle du Nord très concentré

Désormais bien calé dans l’alizé de sud est, Le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine doit cravacher pour refaire le retard déploré lors de la traversée d’un infernale pot au noir. « On n’a jamais été épargné » avoue Thomas Ruyant. « Initiatives-coeur » nous a dépassé et se montre très rapide à ces allures de près débridé. » 

Souffle du Nord - rangement voileL’humeur, toujours aussi fraternelle et conviviale entre les deux co-skippers, Thomas Ruyant et Adrien Hardy, a cependant pris une connotation plus studieuse imposée par un régime de nouveau terriblement humide sur le pont, Le Souffle du Nord recevant vent et embruns par son travers avant bâbord. « On est à l’abri dans notre cocon »s’amuse Thomas. « Un regard sur le pont et on se retrouve trempés comme des soupes. On se concentre sur nos réglages depuis l’abri du cockpit. »

L’enjeu du jour, et pour encore près de 48 heures, est de taille pour le voilier nordiste désormais 5ème au classement général. Plus décalé dans l’est que ses prédécesseurs, Thomas et Adrien bénéficient d’un angle au vent plus favorable à la vitesse, comparé à leurs concurrents contraints de serrer le vent. « Le voilier de Tanguy (de Lamotte) et Sam (Davies) se montre très puissant et il nous faut profiter de notre petit décalage pour déborder la corne du Brésil avec de la vitesse, en profitant de la rotation progressive du vent dans le tableau arrière du bateau avec chaque heure gagnée dans le sud. » Le Souffle du Nord sera ainsi constamment mieux placé pour profiter d’un flux bien établi qui va prendre régulièrement un angle de plus en plus propulsif.

La tête de la course, toujours emmenée par PRB (Riou-Col) est à plus de 280 milles. Un delta appelé à se tasser lorsque les leaders vont ralentir à l’approche des côtes brésiliennes. Restera à négocier cette redoutable baie de Rio, où un front froid et son centre très déventé pourrait venir s’alanguir au passage des bateaux. « Cette fin de course est absolument palpitante »résume Thomas. « Adrien et moi donnons tout ce que nous avons. C’est véritablement un long sprint final qui est engagé… »

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire