Tour du monde à l’envers … départ demain vendredi !!

Les fichiers météo n’ont plus de secrets pour Yves le Blevec. Depuis son retour à terre, il y a deux semaines, après sa première tentative de départ sur son tour du monde à l’envers, en solitaire, il les scrute attentivement.

La situation instable de ces dernières semaines laisse cependant entrevoir une petite fenêtre pour demain, vendredi 24 novembre après-midi. Le skipper Actual a choisi de s’y engouffrer avant qu’elle ne se referme. 

« La fenêtre n’est pas parfaite, mais il est important de partir rapidement. » Yves le Blevec, skipper Actual : « La prise de décision s’est accélérée hier. La fenêtre n’est pas parfaite, mais il est important de partir rapidement. Or la météo des jours à venir est à nouveau incertaine. Nous sommes sur des schémas très évolutifs depuis des semaines  : ça part, ça ne part pas…  Si on repousse encore, on risque de se retrouver encore dans des situations hypothétiques avec un anticyclone qui se reforme au large du golfe de Gascogne. »

 

THM_17_080141-ACTUAL : 17_080141  ©Th.Martinez/Sea&Co/ BELLE ILE - - FRANCE . 14 Septembre 2017. Yves Le Blevec (FRA) à la barre de l'Ultim ACTUALJ’ai pris soin de moi

Depuis son retour à la Trinité-sur-mer il y a 16 jours suite à une avarie sur son chariot de grand-voile, le skipper de l’Ultim Actual a su employer son temps de façon constructive : « il y a toujours à faire sur le bateau, rien de fondamental, mais des petits plus… J’ai aussi pris soin de moi : j’ai fait du sport, je me suis reposé. Je suis en forme ! A part le caractère inconfortable d’être constamment en situation de prise de décision concernant le départ ou pas, et d’avoir à l’assumer, tout va bien ! »

Du près, dès Madère

Yves le Blevec devrait s’élancer pour son tour du monde à l’envers dans une brise portante de secteur nord-ouest de 15 à 20 nœuds lui permettant de glisser rapidement vers le cap Finisterre, puis l’archipel de Madère. « Ensuite, c’est un peu plus compliqué, il va falloir longer une dépression dans son Est, je vais donc passer par une phase de près… ça permettra de se mettre en jambe !… avant une zone de molle du côté du Cap Vert. »

Rien de très facile donc sur ce début de parcours qui sera, de toute façon, tout sauf un long tour du monde tranquille. « Le parcours sera long et compliqué, nous n’avons pas besoin d’une fenêtre idéale pour partir. L’important maintenant, c’est d’y aller. »

Le skipper Actual devrait quitter le port de la Trinité-sur-mer demain en début d’après-midi pour un passage de ligne (située dans le prolongement de la pointe de la presqu’ile de Quiberon) 2 à 3 heures plus tard, avant la nuit.

NB : l’horaire de franchissement de ligne sera précisé demain matin sur les réseaux sociaux Team Actual

Pour rappel le départ de la première tentative avait eu lieu le samedi 4 novembre dernier.

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire