Transat Bretagne-Martinique : démâtage de Kristin Songe-Moller (Sponsor Me)

La navigatrice norvégienne Kristin Songe-Moller, seule femme de la Transat Bretagne-Martinique, a contacté à 20h20, samedi soir, Gilles Chiorri, le directeur de course, pour lui indiquer qu’elle avait démâté. Kristin-Songe-Moller

La navigatrice se situait alors à 250 milles des côtes portugaises et les conditions sur zone étaient un vent de nord-ouest pour 25 noeuds avec rafales, et une mer agitée.

Juste avant d’appeler, Kristin avait déjà libéré le mât.
Lors d’un deuxième appel à 22h30, Kristin avait établi un gréement de secours et faisait route au nord-est vers le cap Saint-Vincent qu’elle devrait rejoindre d’ici 3 à 4 jours.

La navigatrice va bien, les prévisions de vent sont favorables pour les prochains jours.

La direction de course, en relation avec le MRCC Lisbonne, garde une veille attentive sur sa progression.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire