Transat Bretagne-Martinique : encore quelques 700 milles avant de toucher le bout !

Les solitaires de la Transat Bretagne – Martinique ont retrouvé des conditions un peu plus maniables, à bord des Figaro Bénéteau 2. Le rythme reste intense avec l’alizé  soutenu ce jeudi et qui souffle entre 20 et 25 nœuds mais surtout, les marins entament les derniers 700 milles du parcours.
C’est officiel : le sprint final est lancé !

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire