Transat Jacques Vabre 2015 : les derniers jours à la maison de Louis Burton & Romain Attanasio

 

image
Retour sur ces moments en famille

Après être arrivés vendredi au Havre, avoir enchainé briefing, régates d’exhibition et contrôle de sécurité tout le week-end, Louis Burton et Romain Attanasio sont rentrés dimanche soir pour les 2 derniers jours de préparatifs à la maison. Petite plongée dans le quotidien de 2 familles en pleine préparation pour la Transat Jacques Vabre à 5 jours du départ.

image image
image image

 Double affaire de famille.

D’un côté, il y a Louis, skipper de Bureau Vallée, et Servane Escoffier, sa compagne, team manager de l’équipe. De l’autre, Romain, co-skipper, et Sam Davies, sa compagne mais aussi concurrente (co-skipper d’Initiatives Cœur) sur cette Transat Jacques Vabre. 

« Avec Servane, c’est la 5ème course que l’on aborde avec cette organisation, donc on commence à être bien rodé sur l’organisation» plaisante Louis. Il confiait hier : « Du coup, je ne me fais pas trop de stress pour les enfants et notre entreprise, BG Race, car je sais que Servane va parfaitement gérer. J’ai forcément un peu d’appréhension avec les enfants qui grandissent et qui comprennent maintenant parfaitement ce que je pars faire. L’objectif de ces 2 jours est de décompresser, même si forcément, nos conversations tournent autour de la course et des derniers préparatifs, notamment sur le suivi technique du bateau, les vêtements, l’avitaillement… Que Servane veille sur tout me permet de me concentrer sur la course à 100%, c’est une chance, on fait une bonne équipe. » 

Louis Burton - IMOCA - Bureau Vallée photo S.Maillard

Louis Burton – IMOCA – Bureau Vallée photo S.Maillard


De leurs côtés, Romain et Sam découvrent cette situation inédite d’être concurrents sur une même course ! « Comme on part tous les 2, la priorité c’est avant tout de tout caler pour que ce soit le plus confortable pour le petit : les grands parents, l’école, la maison… Cette situation de concurrents est quand même atypique. On essaie d’en faire une force, en échangeant quelques infos sur la météo, sur les autres concurrents. C’est intéressant d’être à deux pour discuter et confronter certains de nos choix. On est 20 IMOCA sur l’eau : de la concurrence, il va y en avoir de toutes les façons, donc autant profiter de nos infos tant qu’on est à la maison, parce qu’une fois sur l’eau on ne se fera pas de cadeaux » raconte Romain.

image

 Une dernière astuce pour se changer les idées ?

Louis : 
« Je suis passé rapidement par Paris dimanche soir pour voir mes proches, mais sinon c’est en mode cool à la maison, avec les yeux concentrés sur la météo du départ. On va passer une dernière soirée entre nous avec les petits mardi soir avant le retour dans le grand bain. »

Romain 
:
« Je serais bien allé faire un peu de kite, mais 2 jours, c’est vraiment court ! Du coup, c’est famille, derniers préparatifs et météo ! » 

Les 2 skippers, sont maintenant au Havre prêts pour le départ de la 12ème édition de la Transat Jacques Vabre.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire