Un « TaxiBarge fluvial » entre douze ports maritime et fluviaux sur l’axe Dunkerque – Liège

Le but de ce « TaxiBarge-Transfrontalier » est de promouvoir le développement du trafic de conteneurs sur l’axe fluvial Nord – Pas-de-Calais – Wallonie.

Le Port de Liège, le Service public de Wallonie, Grand Port Maritime de Dunkerque et Voies navigables de France ont signé, le 1er juillet à Dunkerque, une charte de partenariat pour l’émergence d’une ligne fluviale avec escales entre la région Nord – Pas-de-Calais et la Wallonie.

Ce concept de service « taxi fluvial » permettra de connecter entre eux 12 ports, maritime et fluviaux sur un axe à grand gabarit allant de Dunkerque à Liège, avec une offre mixte conteneurs maritimes et de transport combiné, visant à développer des offres de transports multimodal porte à porte.

TaxiBargeTransfrontalier-Signature

La stratégie du développement du « TaxiBarge-Transfrontalier » est basée sur une démarche coordonnée chargeurs -opérateur de terminaux – institutionnels pour pouvoir amorcer l’offre de service.
L’objectif est d’apporter un nouveau savoir-faire sur les chaînes de transport et sur les plateformes multimodales (in-ter opérabilité des systèmes d’information certification Qualitrans par exemple)

Les partenaires qui sont en attente de l’intérêt des opérateurs, ont décidé de faire labelliser le projet « TaxiBarge-Transfrontalier » par le pôle de compétitivité I. trans.
Cette charte de partenariat anticipe le développement des diverses plates-formes multimodales le long du canal Seine-Nord Europe qui connectera le bassin de la Seine au réseau fluvial à grand gabarit entre la France et la Wallonie.

Pour en savoir plus sur les partenaires du projet :

www.liege.port-autonome.be
www.voies-hydrauliques.wallonie.be
www.vnf.fr
http://www.dunkerque-port.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à Un « TaxiBarge fluvial » entre douze ports maritime et fluviaux sur l’axe Dunkerque – Liège

    1. cartiaux dit :

      Bonjour
      je ne connais pas la carte des flux de transports routiers entre les différents pays de l’Europe du Nord mais si le « Taxi-Barge-Transfrontalier » était à même de freiner, voire de réduire une partie de la présence exponentielle des camions sur les autoroutes voilà qui serait déjà une belle avancée.Et puis si en plus ce nouveau service pouvait participer au renforcement de l’activité du Terminal conteneurs du GPMD qui pourrait s’en plaindre ?

    Laisser un commentaire