Un baptême sous haute tension

En marge de la COP21, la Fondation Race for Water, en partenariat avec l’Ambassade de Suisse en France baptise son navire solaire Race for Water,  le plus grand catamaran solaire jamais construit et premier navire à avoir effectué le tour du monde uniquement à l’énergie photovoltaïque.

Offert à la Fondation Race for Water cette année, le plus grand catamaran solaire au monde est aujourd’hui prêt pour accompagner cette dernière dans ses nouvelles missions contre la pollution de l’eau par les plastiques.
Ambassadeur d’exception, le navire solaire fait actuellement route vers Paris, afin d’amener symboliquement l’océan à la COP21.

RaceforWater_SolarBoat

La Fondation Race for Water est dédiée à la préservation de l’eau contre la pollution plastique. Elle a pour objectif d’identifier et d’implémenter des solutions de revalorisation des déchets plastiques et de créer de nouvelles sources de revenus pour les populations défavorisées. Nettoyer les océans n’étant pas réaliste, la Fondation projette de valoriser les déchets plastique en les transformant en énergie afin de les réintégrer les déchets plastiques dans l’économie. Et ce dès 2016, avec l’implémentation de plusieurs projets pilotes.  De cette manière, un système de coopératives, inspiré du modèle de l’entrepreneuriat social, sera mis en place, engendrant de nombreux bénéficies humains et environnementaux.

To support the foundation, visit www.raceforwater.org

Sign the Water Guardian Charter online: http://www.raceforwater.org/act/sign-the-charter

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire