Un beau podium pour l’équipe de France de Funboard à Alacati

De​lphine Cousin sacrée championne du Monde de Funboard, Antoine Albeau vainqueur d’étape
Valérie Arrighetti – Ghibaudo termine deuxième et Julien Quentel, troisième.

Avec quatre podiums dont un titre, l’équipe de France de Funboard vient de rafler la mise à Alacati, étape de la coupe du monde de Funboard.
Chez les dames, la Turquie constituait le point d’orgue de la coupe du monde 2013 et Delphine Cousin, 22 ans, est couronnée championne du monde de Funboard pour la première fois sur le circuit professionnel.
La Française a repris le flambeau à sa compatriote, tenante du titre, Valérie Arrighetti – Ghibaudo qui termine deuxième. Un résultat qui propulse une fois de plus l’équipe de France féminine de funboard au sommet de la hiérarchie mondiale.
« Pour l’équipe de France, ce sont deux belles saisons chez les filles. La première saison nous avons le titre, la deuxième nous faison le doublé. On ne peut qu’être satisfaits » explique le manager général de l’équipe de France de Funboard, Didier Flamme.
Antoine Albeau (Copyright : Eric Bellande)
Chez les garçons, cette étape turque n’est pas la dernière puisque c’est à Sylt fin septembre qu’auront lieu les ultimes confrontations pour le titre 2013.
Antoine Albeau qui a connu un départ un peu poussif en Turquie a finalement retrouvé tout son panache sur cette fin de compétition.
Le Rétais remporte l’épreuve, confortant ainsi sa place de premier au classement général de la coupe du Monde.
Enfin, Julien Quentel fait également honneur à cette équipe de France de Funboard en montant ce soir sur la troisième marche du podium.

Interview de Didier Flamme, manager général de l’équipe de France de Funboard :

« C’était complexe chez les filles au vu du nombre d’épreuves annulées mais il y a eu un notamment un beau travail entre Delphine et , Valérie.  Le travail a fini par payer et je suis super content. Pour l’équipe de France ce sont deux belles saisons chez les filles. La  première saison nous avons le titre, la deuxième nous faisons le doublé. On ne peut qu’être satisfaits. Antoine a fait un mauvais début d’étape mais il n’y avait pas, je dirais, ses conditions de nav’. En revanche, aujourd’hui il y avait des conditions assez fortes et nous avons retrouvé notre Antoine. C’est super. Tout va maintenant se jouer pour Antoine et Julien sur Sylt au mois de septembre. Ce qui est particulièrement encourageant pour l’avenir, c’est de constater à quel point les jeunes, chez les filles comme chez les garçons, sont dans une excellente dynamique. »

Plus d’infos : http://www.pwaworldtour.com

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire