Un bon point pour la SNSM

A l’occasion des Assises de l’Économie de la Mer qui se sont déroulées à Marseille les 3 et 4 novembre 2015, le Secrétaire d’État aux Transports et à la Mer, Alain Vidalies, a annoncé que la subvention annuelle de l’État à la SNSM qui s’élève actuellement à 2,1 millions d’euros, sera augmentée de 1,4 million pour l’année 2016, portant ainsi la contribution de l’Etat à hauteur de 14% du budget de l’association.

SNSM canot temps - Cdt Nicole

La SNSM en la personne de son président Xavier de la Gorce, salue ce nouvel effort des pouvoirs publics.

Il a aussi indiqué que ce financement serait pérennisé à travers la mise en œuvre de la «taxe sur les éoliennes en mer» qui sera versée progressivement à l’horizon 2020 par les opérateurs.

Cet engagement apparaît en retrait par rapport aux décisions du dernier comité interministériel de la mer (Cimer) qui évoquaient une pérennisation de ce financement à partir de 2016.

Sans engagement confirmé et renforcé de l’État au cours des prochaines années, la SNSM demeurera en situation fragile et précaire.

Si le financement de la SNSM est et doit rester pour l’essentiel d’origine privée, l’association rappelle qu’elle est le premier partenaire de l’État en matière de sauvegarde de la vie humaine en mer et que celui-ci doit pouvoir compter sur des bénévoles qualifiés et des moyens d’interventions performants de manière à assurer sa mission en toute sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire