Un incident de parcours marque ce 40ème jour de mer sur Sodebo

A 16h40 heure française, Thomas Coville a senti un choc sans incidence directe sur la route du bateau. Quand il est sorti pour évaluer le contexte, il a découvert que la peau de la crash box située à l’avant du flotteur tribord était partie, sans doute à la suite d’un choc avec un globicéphale.
Une crash-box est une fausse étrave ayant un rôle comparable à celui d’un pare-choc de voiture.

L’équipe technique de Sodebo a évalué à terre les d égâts suite à la photo que thomas a envoyée aussitôt et l’intégrité structurelle du flotteur est conservée. S’il est impossible d’estimer aujourd’hui l’incidence sur les performances du trimaran sur la suite du parcours, Thomas Coville poursuit sa route.

Navigant actuellement bâbord en amure à la vitesse de 18/20 nœuds, Sodebo virera et passera dans deux jours en tribord amure dans un vent faiblissant. Sur cette allure qu’il devrait conserver au moins jusque dans le Nord du Brésil, le flotteur au vent, celui endommagé, restera hors de l’eau.

Dans 30 nœuds de vent de Nord-Ouest, le trimaran avance au près bon plein dans le Nord-Est des îles Falkland avec deux ris dans la grand voile et sous ORC.
A 15H00 heure française, son retard sur la route de Francis Joyon est passé sous la barre des 500 milles.

www.sodebo-voile.com.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire