Un nouveau service pour le contrôle vétérinaire et phytosanitaire à Dunkerque

Le nouveau Poste d’Inspection Frontalier (Service d’Inspection Vétérinaire et Phytosanitaire aux frontières PIF/SIVEP), situé au Port Ouest de Dunkerque, a été officiellement inauguré le vendredi 9 octobre 2015 en présence de nombreuses personnalités, dont Henri JEAN, Sous-Préfet de Dunkerque, Adeline CROYERE, Chef du SIVEP Central, Patrice VERGRIETE, Maire de Dunkerque, Président de la Communauté Urbaine de Dunkerque, François SOULET de BRUGIÈRE, Président du Conseil de Surveillance de Dunkerque-Port, Philippe BERTONÈCHE, Président du Conseil de Développement de Dunkerque-Port et Stéphane RAISON, Président du Directoire de Dunkerque-Port.

INAUGURATION DUNKERQUE

Outil indispensable pour toute entreprise souhaitant importer des produits d’origine animale ou végétale, le PIF/SIVEP de Dunkerque est le troisième créé en France (après Roissy et Le Havre) et aura nécessité 2 millions d’euros d’investissement, conjointement avec la Communauté urbaine de Dunkerque.

Placé sous l’autorité directe du SIVEP central du Ministère de l’Agriculture, cette structure regroupe les compétences vétérinaires et phytosanitaires et permet l’optimisation et l’amélioration du service aux importateurs ainsi que l’harmonisation des contrôles. Elle permettra le contrôle de 5000 lots par an, contre 1000 actuellement.

Le PIF/SIVEP de Dunkerque est agréé pour effectuer les contrôles sur :
• les produits d’origine animale destinés à la consommation humaine
(congelés ; réfrigérés et à température ambiante) ;
• les produits d’origine animale destinés à l’alimentation animale ;
• les produits d’origine végétale destinés à l’alimentation animale ;
• les végétaux et produits végétaux, dont le bois.

Stéphane RAISON, Président du Directoire de Dunkerque-Port, se réjouit du lance- ment de ce nouvel équipement :
« Premier port français pour l’importation de fruits et légumes en conteneurs, plate-forme de groupage et d’éclatement des produits secs et frais, Dunkerque va pouvoir, grâce à cette nouvelle structure, confirmer sa position de leader dans la filière des produits sous température dirigée».

Patrice VERGRIETE, de son côté, salue la coopération étroite entre le port et la Communauté urbaine :
« Ce nouvel outil doit permettre de donner une nouvelle impulsion aux trafics destinés au territoire dunkerquois, de la Côte d’Opale, mais aussi à l’ensemble du territoire français ».

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire