Un Trophée Jules Verne « Fast mais pas furious » = un très beau record de vitesse autour du monde en 45j 13h 42mn

Dans la famille Peyron 4 grands records autour du monde, Bruno dans trois Trophée Jules Verne en 1993, 2002 et 2005, et aujourd’hui le frère Loïck  avec ce tout nouveau Trophée Jules Verne 20111/2012.
Accompagné du plus jeune frère Stéphane, Bruno Peyron, le Monsieur Jules Verne, était présent ce matin du 7 janvier pour accueillir au milieu de milliers personnes, les héros de ce jour.

Bruno à l’arrivée glorieuse des 14 héros du maxi trimaran Banque Populaire V :

« Cela me rappelle des souvenirs….leurs yeux en disent plus long qu’un long discours. Ces  marins font partie d’un petit nombre de personnes qui peuvent vivre une telle aventure ».
…Là je suis sûr que Loïck est en train d’apprécier avec justesse le moment qu’il est en train de vivre. Puis à titre personnel, je me souviens de ces mêmes moments. C’était en 1993 et c’était des instants extrêmement rares. J’avais d’ailleurs dit à mes petits camarades de faire durer cette période….. Après une telle aventure, le quotidien revient à une vitesse folle. Au final, on avait vécu une dernière semaine absolument magique en repoussant le réel.

Banque Populaire V arrivee à BrestAprès avoir remonté la rade be Brest accompagné par de nombreuses embarcations, le maxi trimaran est venu s’amarrer au port du Château à Brest, sous les clameurs d’une foule admirative.

Politiques et journalistes ont poliment assailli l’équipage de marins heureux « qui comme Ulysse après un long  et  victorieux voyage » savouraient avec bonheur cet accueil, chaleureux et exceptionnel,;
comme  l’a souligné l’équipier  Thierry Chabagny « on ne s’y attendait pas » …

Après avoir rendu hommage à Hubert Desjoyaux (disparu en 2011), pour la construction de ce  bateau , Loïck Peyron, très calme et contenant son émotion,  a rappelé qu’il avait fallu :

« … des années de travail, d’entraînement et de découverte du bateau, avant la réalisation d’un tel exploit.
Et puis il a dû mener ce grand BB à sa juste mesure, calmer les ardeurs de ses hommes qui avaient tendance à se prendre pour des Jedi, leur  rappeler que « c’est fast mais pas furious »
Le facteur vitesse est un facteur aggravant d’adaptation . Tout est une question de dosage en permanence ».

Deux Cap Horn en 1 an pour le Roi des Mers
Loïck Peyron  ne s’en lasse pas
Après avoir franchi le Horn et terminé sur la première marche du podium avec Jean-Pierre Dick en 2011 dans la Barcelona World Race, le skipper embarque pour cette grande circumnavigation d’un peu plus de 45 jours, et passe avec succès du monocoque de 18 pieds au maxi-trimaran Banque Populaire.
« ma spécialité, ajoute-t-il, est d’être généraliste »

Le sérieux, le professionnalisme,et la  sérénité ont été les grandes de ces 13 marins, menés de main de maître par Loîck Peyron pour qui il était important d’ « Entretenir en permanence un positivisme »

Après 45 jours de mer le stress est retombé,
« Tout le monde est content, cette tranche de vie est une histoire qui se concrétise » avoue avec émotion le jeune Kevin Escoffier.

Il y a 20 ans , Bruno Peyron bouclait sur les traces de l’imagination de Jules Verne, un tour du monde en 79 jours, 20 ans plus tard ce record n’a cessé de s’améliorer jusqu’à atteindre 45 jours 13 heures 42 minutes, soit presque 3 jours de moins que le précédent record détenu par Franck Cammas sur Groupama 3
… « On pensait à moins, et en gérant bien la grosse bébète (Banque Populaire V) on s’est rendu compte que tout était possible… » ajoute Loïck Peyron.

Un bon bateau pour un équipage performant.

Construit au Chantier Multiplast à Vannes et dessiné par les architectes du cabinet VPLP, ce gros BB de40 tonnes avec ses 40m de long, 22 de large, et son mat d’une hauteur de 47m a filé à une moyenne de 50km/h, avec des pointes à 90 km.
Il a parcouru jusqu’à 1500 kms en une journée, établissant des records à chaque point stratégique.

Les 14 marins vont avec un certain bonheur reprendre leur vie plus confortable de terriens avant peut-être d’envisager repartir pour aller encore plus vite ..
Le Trophée Jules Verne imaginé le 13 août 1990  par un petit  groupe d’amis marins, dont Yves Lecornec, Jean-Yves Terlain, Titouan Lamazou, Florence Arthaud, Peter Blake, Robin Knox Johnston,  réunis sur la péniche d’Yvon et de Dany Fauconnier a encore de beaux jours devant lui.
Cette aventure à la voile autour du monde par les 3 caps est née en octobre 1992 sous la présidence du Ministre, dans les salons du yacht Club de France Jack Lang

Le Trophée Jules Verne est une porte au record qui restera constamment ouverte à ces fous de la mer !!!

Les records successifs :

2010 Franck Cammas
48j 07H 44′

2005 Bruno Peyron
50 J 16H 20′

2004 Olivier de Kersauzon
63 J 13H 59 ‘

2002 Bruno Peyron
64 J 8H 37 ‘

1997 Olivier de Kersauzon
71 J 14H 22′

1994  Peter Blake et Knox Johnston
74 J 22h 17′

1993 Bruno Peyron
79 j 6 H 15’

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire