Un ultime contrebord pour SODEBO avant le passage de la ligne à Ouessant jeudi matin

Une fin de tour du monde pour Thomas Coville qui revient sans avoir pu battre le record de Francis Joyon .
Les vents en ont voulu autrement ! Mais le valeureux marin n’aura pas démérité.

SODEBO arrive avec le vent, poussé par un Sud-Ouest copieux de 25/30 noeuds. Si ce flux de Sud Ouest est favorable au skipper de Sodebo, il apporte aussi la pluie et un temps gris en Bretagne.
Thomas Coville a empanné ce matin dans une mer creusée.
Il se trouve actuellement à moins de 500 milles de la ligne d’arrivée à Ouessant où il est attendu demain jeudi autour de 10 heures du matin.
Si les conditions le permettent, trois membres de son équipe embarqueront rapidement aux côtés du solitaire pour rallier avec lui La Trinité Sur Mer.

La dépression s’évacue rapidement dans le Nord. En tribord amure actuellement, le marin gagne dans l’Est pour éviter le plus gros du vent et de la mer. Il devra vraisemblablement réaliser un ultime contre-bord en fin de nuit prochaine afin d’aligner sa trajectoire sur le phare de Créac’h, fin de son périple solitaire de huit semaines autour de la planète.

Le trimaran est attendu demain autour de 18 heures à quai à La Trinité.

Plus d’infos sur :  www.sodebo-voile.com

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire