Une belle deuxième place pour Jérémie Beyou !

« Toute l’équipe avait bien bossé sur le bateau, sur moi aussi pour me remettre d’aplomb. Vu la saison que j’ai fait avant, c’est vraiment une belle deuxième place. Ce n’est pas facile d’enchaîner une solitaire et une Route du Rhum. Le challenge me plaisait bien et je suis convaincu que c’est une de mes armes, que de multiplier les supports et de doubler avec le Figaro ça me donne une capacité supplémentaire.

ROUTE DU RHUM - DESTINATION GUADELOUPE 2014

Quand c’est dur, j’y vais sans retenue. C’est toujours bon de se frotter à d’autres concurrents, ce n’est du 100% IMOCA. Ca permet d’acquérir des stratégies, j’ai des repères, des analyses, savoir à quel angle et à quelle pression je dois virer. Ce sont des gammes que je répète. Le problème, c’est qui si tu fait une Route du Rhum tous les quatre ans, c’est dur de répéter des gammes, alors que 4 étapes de la Solitaire du Figaro par an, tu peux. C’est une de mes forces, maintenant c’est sûr qu’il faut être capable de se remotiver et de se remettre d’aplomb derrière. C’était dur ce Rhum. Les meilleurs moments, il n’y en a pas ! J’en ai plein les bottes. Les meilleur moment, c’est sans doute le classement et quand tu fais une bonne trajectoire. Il y a un delta de vitesse avec François (Gabart) qu’on connaît et qu’on va essayer de faire progresser. Les deux prochaines années, on ne pensera qu’au Vendée Globe. »

L’arrivée de J.B en vidéo

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire