Une bulle importante pour l’éolien

La décision de Delphine Batho rassure les professionnels de l’éolien 

La Ministre de l’Écologie, du Développement durable, a déclaré, après les questions au Sénat,  que le gouvernement engageait les discussions avec la Commission européenne à propos de l’arrêté tarifaire éolien.
Cette action est celle souhaitée depuis des mois par France Energie Eolienne (FEE), et le professionnels sont rassurés par le soutien du gouvernement à la filière et la perspective d’un redémarrage à court terme.

Eoliennes-Bretagne_developp

De plus, l’Assemblée nationale a examiné en deuxième lecture les 17 et 18 janvier la
proposition de loi concernant la tarification progressive de l’énergie et les mesures
d’urgence pour l’éolien.

Ce texte comprend plusieurs dispositions de simplification essentielles portées par le gouvernement pour relancer la filière éolienne.

France Energie Eolienne se félicite de l’engagement renouvelé des députés de la majorité (PS et Verts) envers les mesures d’urgence sur l’éolien en cohérence avec le gouvernement.

Plus de précisions de la FEE 

Ce soutien a permis de maintenir les règles d’allégement logiques et vitales :
1. La suppression des ZDE : le soutien à l’éolien n’est plus subordonné à l’implantation dans
des zones de développement de l’éolien (ZDE). Celles-ci étaient en effet devenues
redondantes par rapport aux schémas régionaux éoliens adoptés depuis quelques mois.
2. La suppression du plancher de 5 éoliennes minimum par parc : l’obligation de
constituer des parcs d’au moins 5 machines disparaitrait également. Cela permettra
notamment de relancer l’éolien dans l’Ouest et de permettre l’investissement citoyen dans
des parcs à taille humaine.
3. Le raccordement des parcs offshore et l’implantation dans les départements d’Outremer, actuellement interdits par une loi sur les zones littorales, redeviendraient possibles.
La proposition de loi doit passer en février en deuxième lecture au Sénat. Nicolas Wolff, Président
de FEE, déclare « La transition énergétique commence avec ces mesures, qui soutiennent cette
source compétitive d’énergie renouvelable. Sa part de CSPE ne représente que 4€ par ménage et
par an. L’éolien promet d’être la clé essentielle de la transition énergétique. »

A propos de France Energie Eolienne
Fondée en 1996, l’association France Energie Eolienne (FEE) rassemble aujourd’hui plus de 250
acteurs de la filière éolienne et représente les intérêts de cette filière industrielle qui pèse déjà
plus de 11 000 emplois.
Elle vise à un développement harmonieux de ce nouveau secteur, afin de faire de la filière
éolienne une industrie créatrice d’emplois non dé-localisables et porteuse de développement en
région.

    Imprimer Commenter Partager

    3 réponses à Une bulle importante pour l’éolien

    1. noury didier dit :

      Ont parle pas de protection des riverains de centrales éoliennes,
      La Santé des riverains n’est pas un jeu ,il va bien falloir réagir aux conséquences dramatiques que cela va engendrés
      La transition énergétique est impossible ,c’est un mythe sectaires
      FEE parle de 11000 emploi alors que c’est 9 millions d’emploi qu’il faudrait en France!
      Comment un gouvernement peut ‘il être aussi aveugle de ces actions de lobyings dans les parties politiques

    2. Riou dit :

      L’Allemagne dont plus personne ne veut payer la facture d’une production d’électricité qui produit pourtant plus de 10 fois plus de CO2 (300 Mt contre 27.4Mt pour la France, chiffres bilan RTE 2011)est pourtant l’exemple vivant de l’inutilité et du prix exorbitant pour le contribuable de cette énergie qui ne fonctionne pas quand on en a besoin et massacre les campagnes.
      Il est vrai que les exploitants qui reversent une infime partie des ces aides (liées entre autre au tarif obligatoire de 82 euros/MW,) au collectivités territoriales, suscitent bien des convoitises pour faire rentrer dans une poche cette petite partie qu’on a fait sortir de l’autre…..

    3. noury didier dit :

      Puissance installé 7 GW X 2000H/AN=14 TWh/an
      pour un tel engagement financier c’est pas sérieux !

    Laisser un commentaire