Une ferme pilote d’éoliennes flottantes aux Etats-Unis

DCNS fier d’être partenaire du projet de ferme pilote d’éoliennes flottantes New England Aqua VentusLe projet New England Aqua Ventus, porté par l’Université du Maine, prévoit le développement d’une ferme pilote d’éoliennes flottantes de 12 MW au large des côtes du Maine, aux Etats-Unis. Le 27 mai dernier, le Département Américain de l’Energie (US Department of Energy) a annoncé que ce projet était éligible pour bénéficier d’une subvention de 39,9 millions de dollars, qui sera versée en trois fois à la réalisation des différents jalons de la phase de construction. Avec cette sélection, le projet New England Aqua Ventus est en première ligne pour contribuer à l’émergence d’une filière industrielle de l’éolien flottant aux Etats-Unis.

Eoliennes flottantes 1

Les partenaires du projet New England Aqua Ventus sont l’Université du Maine et son Centre de recherche dédié aux structures et composites, l’énergéticien Emera, l’entreprise de BTP Cianbro et DCNS. Les membres de ce consortium vont mettre leurs expertises respectives au service du développement, de la construction et de l’exploitation de ce projet qui prévoit le déploiement de deux éoliennes flottantes de 6 MW au large de l’île de Monhegan, à proximité des côtes du Maine.

Une technologie éprouvée

Le design du flotteur de l’éolienne flottante du projet Aqua Ventus a déjà été testé à Castine (Maine) via la réalisation d’un prototype à l’échelle 1/8ème, appelé VolturnUS. Cette machine a été testée pendant près de 19 mois entre juin 2013 et novembre 2014, constituant ainsi la première éolienne flottante connectée sur le réseau électrique américain.

Le retour d’expérience sur cette première machine a permis aux partenaires de faire des progrès significatifs, et des optimisations ont été apportées au design du flotteur. Les études menées par la suite ont porté sur la réduction des coûts dans une optique commerciale et industrielle.

Le Dr Habib Dagher, Directeur Général du Centre de recherche de l’Université du Maine, a déclaré : « L’annonce de la sélection de notre projet par le Département Américain de l’Energie marque un tournant majeur dans le développement de l’éolien flottant aux Etats-Unis ».

« Nous sommes très fiers d’être partenaires du consortium vainqueur et nous sommes impatients d’apporter notre expertise à ce formidable projet », a commenté Frédéric Le Lidec, Directeur Energies Marines chez DCNS.

« L’éolien offshore flottant a le potentiel pour devenir une solution innovante dans les énergies marines renouvelables, favorisant le développement de l’économie locale », a déclaré Paul Laberge, Responsable du projet au sein d’Emera. « Le projet Aqua Ventus est dimensionné pour transformer une idée en concept puis en réalité technologique et industrielle ».

www.dcnsgroup.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire