Une première: l’assurance d’une hydrolienne française connectée au réseau

Faire de la première hydrolienne française connectée au réseau un tremplin dans l’aventure industrielle des EMR : pour Sabella et Bessé, c’est possible.
Mais à condition de combiner l’innovation technologique et environnementale, le financement mais aussi l’assurance.
Aujourd’hui il n’existe aucune ferme commerciale hydrolienne connectée à un réseau de distribution dans le monde mais seulement quelques démonstrateurs.

sabella marines technologies

A la fin de l’année 2014 une hydrolienne « Sabella D10 » sera implantée dans le passage du Fromveur et alimentera une partie des besoins électriques de l’île d’Ouessant.

« Nous avons l’ambition d’immerger nos hydroliennes partout où il y a du courant, des côtes bretonnes aux îles de Polynésie, jusqu’en Afrique du Sud en Inde et au Chili »
explique Jean-François Daviau, Président de Sabella.
Longtemps sous-estimée en France, l’énergie hydrolienne a l’avantage d’être prédictible, contrairement à l’énergie éolienne et à l’énergie solaire qui sont très aléatoires.

 Or sans assurance, pas de soutien financier et pas de développement industriel possible.  Bessé apporte donc à Sabella son conseil et innove avec des solutions d’assurance inédites dédiées aux risques complexes des EMR.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire