Une vingtaine de skippers attendus pour la Generali Solo 2011

AFFICHE GENERALI-SOLOPour son grand retour en Méditerranée, la Generali Solo 2011 accueillera, du 1er au 19 juin prochain, une vingtaine des meilleurs Figaristes solitaires.

Trois ex-vainqueurs de l’épreuve Gildas Morvan, Eric Drouglazet et Jean-Paul Mouren auront à se méfier de la jeune génération tels Nicolas Lunven, Adrien Hardy, Thomas Ruyant, Jean-Pierre Nicol, ou Paul Meilhat.

Une vingtaine de solitaires se disputeront le titre 2011 de cette épreuve comptant pour le Championnat de France de Course au Large en Solitaire et qui se déroulera entre Marseille, Leucate et Hyères-Porquerolles.

Qui succèdera à Kito de Pavant, dernier vainqueur de la Generali Solo en 2006 ?

Parmi les hommes en forme côté breton, on surveillera tout particulièrement quatre ou cinq marins. Nicolas Lunven (Generali), par exemple : le vainqueur de la Solitaire du Figaro 2009 aura une revanche à prendre sur le sort, après son déclassement sur décision du jury alors qu’il avait remporté la Transat Bénodet-Martinique. Sous les couleurs du partenaire de la course, il comptera parmi les grands favoris.

Ce sera le cas aussi de Gildas Morvan (Cercle Vert) et Eric Drouglazet (Luisina) malheureux sur la dernière Transat.
Leur palmarès plaide en leur faveur : Gildas Movan a déjà gagné deux fois la Generali Solo (en 2000 et 2003), Eric Drouglazet l’a emportée en 1996.

Morvan, Lunven, Drouglazet…

Ces trois-là devront se méfier du Nantais Adrien Hardy (Agir Recouvrement) qui porte bien son nom : l’an passé Adrien fut le seul marin à battre Armel Le Cléac’h sur la Solitaire et il vient de gagner brillamment la Solo Concarneau…
Gare aussi aux deux camarades d’entraînement « vendéens » Frédéric Rivet (Vendée1) et Morgan Lagravière (Vendée).
Fred Rivet a beaucoup d’expérience entre trois bouées et Morgan Lagravière est une étoile montante du 49er…
Côté « nordistes » toujours, Thomas Ruyant (Destination Dunkerque) fera ses classes en Figaro Bénéteau mais a déjà enchaîné deux victoires majeures dans la Transat 6.50 et la Route du Rhum en Class40 !
Il y a aussi sur Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham), très régulier aux avant-postes et vainqueur de la Transat Ag2r 2010 aux côtés d’Armel Le Cléac’h.
Le Bigouden Eric Péron (Skipper Macif 2009) a lui aussi le niveau pour jouer les premiers rôles.
Une inconnue viendra du coureur-architecte Charlie Dalin (Keopsys), « bizuth » en Figaro, mais avec une belle expérience sur dGenerali-Solo carte du parcours’autres supports.

Avantage du terrain pour les « Sudistes » ?

Côté Sud, honneur au Marseillais Jean-Paul Mouren, seul Méditerranéen avec Kito de Pavant à avoir gagné la Generali Solo lors de la toute première édition en 1990 (lorsque celle-ci s’appelait la Solo Porquerolles).
Fidèle au poste, Jean-Paul tentera de faire fructifier sa connaissance des caprices du plan d’eau et de la météo.
Ce sera également le cas du Montpelliérain Laurent Pellecuer, son camarade de jeux lorsqu’ils avaient remporté ensemble la Transat Ag2r 2008.
Marc Emig, autre Marseillais très expérimenté, sera de la partie lui aussi et pas pour y faire de la figuration.
Paul Meilhat, Jean-Pierre Nicol et le Portugais Francisco Lobato (Roff) représenteront cette génération montante du Sud, parfaitement capable de s’imposer.

Les inscriptions étant encore ouvertes (jusqu’au 15 mai), il n’est pas exclu que d’autres marins viennent se joindre à cette liste de prétendants.
Quoiqu’il en soit, la fête sera belle, la bagarre acharnée… et la convivialité au rendez-vous sous le soleil du Sud

Plus d’infos sur : www.generali.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire