Vendée Globe : Abandon de Zbigniew « Gutek » Gutkowski, skipper de Sailing Team Energa

Avec ces mots déchirants  « Gutek »  annonce son abandon dans la course du Vendée globe

« Aujourd’hui, j’ai besoin de vous dire ce que j’ai en tête depuis quelques jours. Le courage, ce n’est pas seulement combattre, mais aussi savoir s’arrêter.
Je sais que j’ai fait tout ce que je pouvais pour réparer mes problèmes électroniques depuis plusieurs jours.
Je sais aussi que mon équipe et mes amis ont fait de leur mieux. Et je suis extrêmement reconnaissant pour le soutien.
Mais je ne peux pas continuer comme ça. N’ayant aucun pilote automatique, je ne peux pas courir, et si je ne peux pas courir, je dois abandonner.
C’est une décision difficile, une des plus difficiles de ma vie. Mais c’est le Vendée Globe, c’est la puissance de l’océan et vous ne pouvez pas vous y opposer.
C’est comme conduire sur la route, de nuit, avec de nombreux virages et de nombreux arbres.
Soudain, les lumières s’éteignent et vous ne pouvez pas ralentir. Quelles sont vos chances de survie ?
C’est la même chose avec le pilote automatique, si vous naviguez sur l’océan avec les vagues en guise de danger … »

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire