Vendée Globe : Cheminées Poujoulat se détourne vers Auckland

Bernard Stamm, après en avoir informé l’organisation et son équipe, a décidé de faire route vers les îles Auckland et de s’y abriter pour effectuer une réparation sur les hydrogénérateurs, avant de pouvoir reprendre la traversée du Pacifique Sud en sécurité et sereinement.
Depuis le large du Portugal, soit plusieurs semaines maintenant, Bernard Stamm est victime de gros soucis d’hydrogénérateurs. Endommagés, les systèmes qui fournissent l’énergie du bord ne peuvent plus remplir leur office. Les réserves de gasoil s’amenuisent de jour en jour et les batteries ne se chargent plus, limitant de ce fait les possibilités d’utilisation du pilote, de la centrale informatique pour la météo et les communications et rendant la vie à bord très difficile. Les réparations auxquelles le skipper de Cheminées Poujoulat s’attèle sans relâche depuis ne tiennent pas et l’ont contraint aujourd’hui à faire route vers les îles Auckland, au Sud de la Nouvelle-Zélande. Le Suisse va y chercher un abri lui permettant de mettre en œuvre des travaux nécessitant l’arrêt provisoire du bateau.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire