Vendée Globe : solidarité de marins !

Message d’Alex Thomson

Alex Thomson : « Je suis de retour dans des conditions caractéristiques de l’Atlantique Nord, le vent est plus froid et l’état de la mer recommence à être très dur.

Ces derniers jours j’étais aussi inquiet pour JP Dick qui navigue sans sa quille.

HUGO BOSS

Ma route optimale me faisait passer plus Nord et Ouest de ma trace actuelle et sur une route plus directe pour les Sables. Mais ce matin, quand j’ai vu les conditions, j’ai décidé de changer ma route pour rester avec JP jusqu’à ce que je sache qu’il peut gérer le comportement de son bateau et qu’il a pris sa décision par rapport à sa présence dans la course.

Cette nuit et demain, un front va nous passer dessus avec du vent fort. Je vais donc rester près de lui pour être certain qu’il y ait quelqu’un pas trop loin. JP est un grand marin et je sais qu’il peut naviguer en toute sécurité quel que soit l’endroit, mais je sais aussi que si j’étais à sa place j’aimerais que quelqu’un surveille ce pourrait arriver.

Il ne m’a pas demandé assistance, mais je ne peux pas continuer ma route et le laisser avant de savoir qu’il est en confiance et quelles sont ses intentions. Cette décision a été très simple à prendre. S’il a un problème, je suis prêt à l’aider. Une fois qu’il aura fait face au plus dur de la météo et qu’il aura confirmé que tout va bien avec le bateau, s’il décide alors de continuer la course, alors je reprendrai ma route et ma course vers Les Sables-d’Olonne. »

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à Vendée Globe : solidarité de marins !

    1. Romain dit :

      Je sais que la solidarité entre les marins s’avère légendaire mais elle repose en premier lieu sur une obligation juridique. Outre cette impérieuse nécessité, il existe aussi un code non écrit de l’honneur des gens de la mer. Dans le cadre des grandes courses maritimes, ces exemples de solidarité sont encore plus remarquables car les enjeux sportifs et financiers sont énormes. Alors dévier sa route pour aider un autre concurrent; quel exemple magnifique !

    Laisser un commentaire