VendéeGlobe : Alessandro s’est cassé une côte

Alessandro-en-merCommuniqué du PC course :

Hier soir après avoir déchiré son spinnaker, Alessandro a été contraint de monter une nouvelle fois en haut du mât avec presque 30 nœuds de vent et une mer formée, « j’ai pu libérer le mât de la chaussette et le reste de spi. J’ai mis deux heures pour monter et descendre du mât. Faute aux conditions, j’ai laissé la poulie de drisse de tête en haut, il me reste seulement la poulie de capelage. Moi je vais bien, j’ai cogné un peu partout en montant et descendant mais je ne suis pas blessé ».

 

Cette nuit, il nous envoyait un nouveau message :

«  Il y a un peu plus d’une heure, vers 3hTU, j’étais en train de me reposer quand le bateau s’est couché d’un coup (je pense à un vague puis le bateau a empanné) sur le côté bâbord. J’étais avec le solent et deux ris à la grand-voile. Je suis sorti pour remettre en place les choses. J’étais en train de mettre à l’eau le safran bâbord quand une autre vague a secoué le bateau et a fait passer la grand-voile côté tribord, j’ai reçu en plein sur le côté droit du visage l’écoute de grand-voile et je suis retombé sur le thorax côté gauche. J’ai affalé presque complètement la grand-voile pour changer d’amure.

Bilan: une petite coupure à la base de la narine gauche que j’ai refermé avec du stéril-strip et une côte cassée selon le Docteur Chauve. Malheureusement, une autre voile a été perdue (le petit spi) car elle était à l’extérieur dans un sac pour compenser la gîte et elle a été balayée quand le bateau s’est couché. La difficulté sera de faire les manœuvres avec la douleur. Bonne journée, Alessandro ».

Contacté au téléphone ce matin, pour le moment, il tente de récupérer et de se reposer. Déjà très fatigué par les deux montées au mât, sans dormir depuis 48h, Alessandro garde le moral malgré la douleur et la fatigue.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire