Vendredi 13 : test de retournement réussi pour Cheminées Poujoulat

Mis à l’eau hier à la Ciotat du tout nouveau monocoque de 60 pieds de Bernard Stamm.
Ce vendredi matin, le test du retournement à 180° avant d’être mâté dans la foulée a été réalisé avec succès.
Cheminées-Poujoulat retournement réussi @T.Martinez

 

Comme l’impose la jauge IMOCA, chaque nouveau bateau doit subir un test de retournement à 180°.
Test de retournement @T.Martinez

Une opération spectaculaire qui consiste à retourner la coque, quille en l’air, à l’aide d’une grue, comme si le bateau était chaviré et démâté avant qu’à l’intérieur, le skipper tente de le redresser, sans aide extérieure, en actionnant la quille pendulaire. Cette épreuve a été passée avec succès ce vendredi matin par Bernard Stamm et Cheminées Poujoulat.

« C’est un petit moment de stress. À l’intérieur du bateau on ne voit pas la scène. Il fait sombre et on entend des bruits sourds. Ce test est une bonne prise de conscience, pour le skipper, de ce que pourrait être son bateau chaviré. Il peut fonctionner ou non. Je suis content de l’avoir passé de façon concluante. Mais ce retourner, on ne le refera plus jamais, on l’espère. C’était aussi l’occasion de pouvoir vérifier l’étanchéité du pont, il y a de toutes petites fuites et l’on sait désormais où elles se trouvent. La suite du programme: mettre les voiles en place, contrôler, tester et ensuite NAVIGUER !  » a lâché Bernard Stamm, à la fois ravi et impatient de découvrir ses 18,28 mètres de carbone sous voile.

Cheminées Poujoujat B.Stamm @T.Martinez


Navigations en vue

Des premiers sorties-tests avec son équipe :
« Les premières navigations sont importantes, car c’est une machine compliquée « .
Un voilier taillé pour le Vendée Globe – son objectif numéro un.
Et pour bien se préparer, un programme a été mis au point avec son sponsor : d’abord le Tour de l’Europe en juillet, la course du Fastnet en août puis la Transat Jacques Vabre en octobre.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire