Voiles de St Tropez : 300 voiliers sur l’eau, et a chaque classe son rond

Moment attendu et guetté avec passion par profanes ou habitués, l’envahissement bon enfant du golfe de Saint Tropez ce matin par les 300 voiliers des Voiles de Saint Tropez, tous, Modernes et Classiques, invités à régater sur leurs “ronds” respectifs.
Sous un grand soleil, Saint Tropez a renoué avec ces instants magiques, quand près de 130 années d’histoire maritime et navale exposent harmonieusement leurs créations en un ballet tout en grâce et en esthétisme.
Voiles-de-ST TROPEZ011 @G-M Raget
Tout doucement

Un bel été indien sur la Méditerranée, guère ponctué par quelques brises marines.

La première journée de régates pour toutes les classes engagées a permis de découvrir une flotte magnifique d’habitués et l’arrivée d’un certain nombre de nouveaux venus.

Et c’est sans surprise que les Rowdy (Herreshoff 1916), Elena (plan Herreshoff 1911), Moonbeam IV (Fife 1914) ou le sublime Tuiga (Fife 1909), habitués des podiums tropéziens, brillaient dès les premiers bords sous le Portalet.

Un rapide regard sur quelques groupes des voiliers modernes

Le rond défini pour ces unités récentes réparties en 4 Groupes IRC et situé à l’extérieur du golfe, au plus près de la bouée de la Nioularge, n’a pas connu plus de 4 noeuds de vent tout au long de la journée. C’est donc sagement et la mort dans l’âme que la direction de course a renvoyé tout le monde au port sans avoir couru.
Seuls les “grands” IRC, groupes A et B peuvent ce soir afficher un premier classement à l’issue de la régate validée hier. Le proto de 80 pieds Highland Fling d’Irvine Laidlaw a survolé la régate en temps réel comme en temps compensé.
Le Swan 601 Arobas de Gérard Logel profite lui d’un bon “rating” pour souffler la seconde place au redoutable proto Judel Vrolijk Jethou de Sir Peter Ogden.
Le grand Reichel Pugh Shockwave est en embuscade tandis que Leopard 3 n’a pu compenser son désastreux rating et pointe en 12 ème position.

Le vent qui devrait se renforcer ces prochains jours, va jouer le perturbateur de ces premiers classements

Toutes les infos : www.snst.org

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire