Volvo Ocean Race : Charles Caudrelier (Dongfeng Race Team) en tête de la deuxième étape.

Un final incroyable : à moins de 170 milles de l’arrivée, l’équipage franco-chinois mené par Charles Caudrelier (Dongfeng Race Team) prend la tête de la deuxième étape.

December 12, 2014. Leg 2 onboard Dongfeng Race Team. South of Mussandam, North of Oman; Charles Caudrelier on helm.

December 12, 2014. Leg 2 onboard Dongfeng Race Team. South of Mussandam, North of Oman; Charles Caudrelier on helm.

C’est en frôlant les rochers, comme sur une étape de Figaro que Dongfeng Race Team est parvenu à prendre l’avantage. « Il nous reste 24 heures, peut-être un peu moins et on peut faire de belles choses » sourit le skipper lors d’une vacation organisée sur le Nautic de Paris avec Armel Le Cléac’h.
C’est la première fois depuis le début de cette étape que le bateau rouge prend l’avantage mais c’est au meilleur moment. La route reste semée d’incertitude avec un vent toujours très évanescent dans un détroit d’Ormuz méconnu des coureurs au large. L’équipage doit composer avec un relief escarpé et une zone interdite à la navigation à voile qu’ils doivent longer au plus près.
Dans la nuit à venir, Caudrelier et ses hommes prévoient une trentaine d’empannages avec le souci permanent de tenir à distance Team Brunel.
Bouwe Bekking et ses hommes, plus menaçants que jamais ont moins d’un mille de retard.
Abu Dhabi Ocean Racing, 3ème, accuse pour sa part un retard de moins de 5 milles !

Selon les dernières estimations, les deux bateaux leaders sont attendus demain matin, heure française. Toutes les arrivées seront suivies en direct sur le site internet de la course.

Charles Caudrelier :

« C’est tendu mais ça se passe bien. Ils (Team Brunel) sont derrière ! Il faut les garder maintenant. Ce ne sera pas facile, il y a très peu de vent. C’est hyper compliqué, il y a beaucoup de reliefs autour de nous et les modèles météo ne fonctionnent pas. On est à 150 milles de l’arrivée et une zone d’exclusion dans laquelle on ne peut pas rentrer, on a 30 empannages à faire dans la nuit. Le vent est dans le nord et on a pas le droit d’y aller ! Donc on longe cette zone d’exclusion. La nuit va être longue. On est moins fatigués que sur des courses en solitaire. On dort bien et on est juste fatigués par le rythme mais au niveau sommeil, on a bien réussi à se reposer. A part nerveusement, l’étape est plutôt cool physiquement. Tout se passe bien. Il nous reste 24 heures, peut-être un peu moins et on peut faire de belles choses donc on ne va pas se plaindre. »

Le classement provisoire

1. Dongfeng Race Team (CHN/Charles Caudrelier), à 169,3 milles de l’arrivée
2. Team Brunel (NED/Bouwe Bekking), à 0,7 mille du premier
3. Abu Dhabi Ocean Racing (EAU/Ian Walker), à 4,2
4. Team Alvimedica (USA-TUR/Charlie Enright), à 163,9
5. Mapfre (ESP/Iker Martinez), à 165,8
6. Team SCA (SWE/Samantha Davies), à 305,5
7. Team Vestas Wind (DEN/Chris Nicholson), hors course

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire