VOR :« Nous serons prêts pour la prochaine étape » Dongfeng reprend confiance

Depuis quelques heures, les membres du Dongfeng Race Team respirent un peu mieux. Après le mât, livré hier, c’est le bateau qui est arrivé cette nuit à Itajaí.

Dongfeng à Itajai -asanchez
Ce rendez-vous réussi marque la fin d’une course contre la montre débutée il y a deux semaines avec le démâtage du bateau franco-chinois au large du Cap Horn.
Il y a encore trois jours, la partie était loin d’être gagnée. Le nouveau mât et le bateau sont arrivés à temps…
« Tout s’est bien goupillé » souffle Bruno Dubois, le directeur du projet. Charles Caudrelier, le skipper retrouve lui aussi confiance en l’avenir et assure que le bateau sera prêt pour la course In-port prévue samedi.
Alors que l’équipe technique est à pied d’œuvre, les navigants sont tous réunis à Itajai. Caudrelier et ses hommes se concentrent déjà sur l’étape à venir avec un seul objectif : la remporter.

Le long voyage de Black

L’équipier chinois « Black » n’a que quelques jours de repos avant de prendre le départ de la prochaine étape vers Newport. Pour des raisons de visa, il n’a pu débarquer à Ushuaia comme le reste des navigants et est donc resté à bord lors du convoyage. Parti d’Auckland il y a un mois, il vient tout juste de poser le pied à terre au Brésil et se prépare à reprendre la mer dès dimanche prochain. L’autre équipier chinois, Wolf, était dans le même cas mais ne sera pas à bord pour la prochaine étape.

La victoire toujours en ligne de mire
Même en prenant les 8 points pour abandon, le Donfeng Race Team reste deuxième du classement général avec sept points de retard sur Abu Dhabi Ocean Racing, solide leader. Avec 18 points, Team Brunel et MAPFRE sont à égalité pour la troisième place à seulement deux points de Dongfeng.

Charles Caudrelier :
« C’est un peu spécial de voir le bateau arriver comme ça. Depuis quelques années, j’ai plutôt l’habitude de faire des courses et d’être accueilli mais c’est sympa. C’est un grand soulagement. C’est génial parce qu’il y avait deux choses à réaliser pour être sûrs d’être au prochain départ, c’était d’avoir le bateau et le mât pas trop tard. Les deux sont là donc on sera prêt pour la prochaine étape. C’est ce qui est important.

… C’est sûr qu’il y a 8 points mais le plus important est d’être prêt pour la prochaine étape pour bien finir la course. Ça a été une grande aventure. Maintenant, on va sortir le bateau, vérifier que tout va bien dessous et surtout préparer le nouveau mât et être prêt à naviguer le plus vite possible. On espère être jeudi à l’eau, si tout se passe bien et naviguer vendredi pour faire l’In-Port samedi et partir dimanche. »

Bruno Dubois :
« Le bateau est arrivé en même temps que le mât, le mât est en train d’être préparé et jeudi, nous sommes sur l’eau à préparer la course. C’est génial d’avoir les trois personnes principales de l’équipe technique à bord du bateau. Ils connaissent bien le bateau et ont pu travailler à bord pendant une semaine. Ce sont des gens que je connais de longue date et je savais qu’ils pouvaient le faire. Maintenant, c’est une autre semaine qui débute. Il faut que tout soit prêt, que l’on gagne l’In-Port et la prochaine étape. C’est là-dessus que nous nous concentrons maintenant. »

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire