Yann Eliès vainqueur à Gijón de la première étape de la Solitaire du Figaroo-Eric Bompard Cachemire

Ce mercredi 27 juin à 15 heures 59 minutes et 7 secondes, Yann Eliès a franchi en tête la ligne d’arrivée à Gijón (Espagne).
Le skipper de Groupe Queguiner – Le Journal des Entreprises remporte la première étape de la Solitaire du Figaro-Eric Bompard Cachemire (avant jury) après 3 jours, 3 heures, 9 minutes et 7 secondes de course. Le navigateur briochin signe ici la 6e victoire d’étape depuis sa première Solitaire en 1997.
Quelques minutes plus tard, le jeune Morgan Lagravière (Vendée) montait sur la deuxième marche du podium et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) complétait ce tiercé gagnant.

Yann  Elies-@A.Courcoux

Yann Eliès remporte cette première étape au terme d’un parcours de 451 milles technique et très varié où il a fallu réviser quelques-unes des gammes du parfait figariste : un côtier dans les cailloux, la pétole et le courant, une traversée de dorsale dans le golfe de Gascogne, puis du spi dans la brise.

« P… il fallait aller la chercher celle-là ! » s’est-il écrié au moment de franchir la ligne d’arrivée. Et pour cause : Yann Eliès n’était pas bien parti dimanche dernier dans la baie de Paimpol. Pendant le parcours côtier, il commet une infraction, doit réaliser un 720° de pénalité et enroule la bouée Radio France dans le dernier quart de la flotte.

Mais dès les premiers milles en Manche, alors que les calmes obligent les solitaires à aller flirter avec les cailloux pour s’abriter du courant, Yann revient dans le match.
Le dimanche soir, dans les rochers de granit rose de Perros Guirec, il prend les commandes de la course, suivi de Morgan Lagravière (Vendée) et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) qui seront ses indéfectibles compagnons de voyage et ses plus sérieux adversaires pendant toute l’étape.
Le skipper de Groupe Queguiner-Le Journal des Entreprises va ensuite passer toutes les marques en tête : la Grande Basse de Portsall, au moment d’amorcer le virage de la pointe de la Bretagne, puis le phare des Birvideaux avant d’attaquer la traversée du golfe de Gascogne jusqu’à la ligne d’arrivée en Espagne.

C’est une superbe victoire pour Yann qui, pour sa 13e Solitaire, partait cette année le couteau entre les dents.

arrivée à Gijon @ A.CourcouxYann, Morgan et Fabien ont animé toute cette première étape en tête. Un trio indéfectible où chacun à son tour a servi de lièvre. Cet après-midi sur les pontons espagnols, chacun rendait hommage aux deux autres. Pendant ce temps, le reste de la flotte passait la ligne d’arrivée sous les orages.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.